62423540

  • Qui sera miss genêts 2013 ?

    Qui sera miss GENETS 2013 (2).JPG

    L'une de ces très jolies demoiselles portera ce soir le titre de Miss genêts 2013.

    Qui sera miss GENETS 2013 (1).JPG

    De gauche à droite, il s'agit de Lola de Beauraing, d'Adeline de Gedinne, de Charlotte de Namur, d'Ophélie de Porcheresse, de Coralie de Gedinne et de Tamara de Rienne.

    Qui sera miss GENETS 2013 (4).JPG

     

    Qui sera miss GENETS 2013 (5).JPG

     

     

    Qui sera miss GENETS 2013 (6).JPG

     

    Elle se présenteront ce vendredi soir lors pour l'habituelle élection de miss genêts, à l'occasion de la traditionnelle fête des genêts de Gedinne.

     

     

     

    Qui sera miss GENETS 2013 (7).JPG

     

    Qui sera miss GENETS 2013 (8).JPG

     

     

    Qui sera miss GENETS 2013 (9).JPG

     

    A l'issue de la soirée, une seule sera retenue. Elle sera accompagnée de deux

     

     

     

    dauphines.

     

    Les résultats seront connus ce soir et vous seront communiqués demain

    sur ce blog.

    Qui sera miss GENETS 2013 .JPG

    Vous pourrez les voir sur le char qui les conduira dans une folle promenade au travers des rues de Gedinne, dans le cortège de la fête des genêts. Le plus grand des espoirs est que la pluie ne soit pas au rendez vous de la fête.

    Que la meilleure gagne. Quoiqu'il en soit, durant la rude épreuve du choix qui sera

     fait, les invités feront ripaille, mais leurs yeux seront certainement autre part que dans leurs assiettes, pour mieux admirer cette jolie jeunesse qui défilera devant eux durant cette soirée d'élection.

    Que la meilleure gagne, quel que soit le résultat, elles méritent toutes d'être choisies.

  • fAITS DIVERS 30 MAI 2013

    BEAURAING

    Nettoyage de route 

    Ce mercredi en début de soirée, le service d’incendie de Beauraing a été sollicité pour une pollution d’hydrocarbure, rue de Rochefort, au carrefour avec la rue de l’Aubépine. Rapidement, l’équipe de garde s’est rendues sur place pour  effectuer un balisage et régler la circulation. Un renfort de deux hommes a été nécessaire pour nettoyer la chaussée et neutraliser l’hydrocarbure à l’aide d’un produit absorbant ainsi que les conditions météorologiques qui ont favorisé  le nettoyage. « La cause de cette pollution n’a pas été établie et n’aura pas d’impact sur l’environnement », a relaté le Lieutenant Marc Léonard présent sur place.


     


    BEAURAING

    Route bloquée par un arbre

    Les pompiers de Beauraing  se sont rendus à Celles à 9h46 pour un arbre couché sur la chaussée entre Celles et Hulsoniaux. Ils ont découpé le feuillu pour la rendre à la circulation.

     

  • voiture en feu a pondrome

    Une voiture est la proie des flammes à Pondrôme

     

    Voiture en feu à Pondrôme.jpg

    Ce mardi vers 17h45, les pompiers de Beauraing ont été appelés à intervenir sur les lieux d’un incendie de voiture sur le petit parking juste après le viaduc de Thanville sur la N95. Rapidement, sous les ordres du Lieutenant Marc Léonard, chef de service, une autopompe ainsi qu’un camion-citerne se sont rendu sur place. Arrivés sur les lieux, la voiture était la proie des flammes. Deux hommes du feu équipé d’appareil respiratoire ont rapidement circonscrit l’incendie. Cette Renault Espace s’est transformée en carcasse en quelques minutes. Le chauffeur nous relate les faits. «  Je me dirigeais vers Beauraing et dans la côte ma voiture manquait de puissance et j’ai vu à l’arrière de mon véhicule de la fumée suspecte. J’ai eu réflexe de m’arrêter aussitôt après le pont sur le parking. Et là, j’ai appelé les secours. »  Une équipe de police de la zone Houille-Semois s’est chargé des constatations d’usage

  • Retrouvé mort au fossé à Pondrome

    Maxime Hubaille, 20 ans, retrouvé mort dans un fossé à Beauraing: le conducteur, qui a pris la fuite, était en état d'ébriété

    "Ce matin encore, je suis descendu dans le fossé où la police a retrouvé le corps de mon fils pour essayer de comprendre ce qu’il s’est passé". Etienne Hubaille, le père de Maxime, retrouvé sans vie dans un fossé de Beauraing samedi, s'est confié dans nos éditions de ce lundi.

    Un document de la rédaction du quotidien La Meuse

     

    
Maxime avait 20 ans.

    DR

    Maxime avait 20 ans.

    Selon les premiers éléments du Parquet, le jeune de 20 ans a été percuté par une voiture dans la nuit du vendredi au samedi, vers trois heures. Et son conducteur a pris la fuite.

    Cette nouvelle a évidemment sonné Etienne Hubaille, mais il accepte de nous confier ses craintes, sa tristesse et ses soupçons.« Si ça peut faire avancer les choses », comme il dit. « Moi, je pense que ce n’est pas un accident. En revenant à pieds de soirée, il est allé chez des amis emprunter un scooter. Il n’était alors qu’à un kilomètre de la maison... »

    Ce père a vu son fils étendu dans le fossé. Et vu la configuration des lieux et les explications de la police, Etienne peine à croire que l’accident soit le fruit du hasard. « Je n’avais pas tous mes sens quand je suis arrivé sur place. Mais selon moi, on l’a percuté par l’arrière et non par l’avant. Ensuite, on pourrait croire que mon fils a été déplacé. Comme si une personne l’avait pris par les bras, une autre par les jambes, pour ensuite le balancer dans le fossé! »

    Ses propos sont durs. C’est évidemment un père blessé qui parle. Et son discours n’est pas celui du parquet du Dinant qui reste prudent sur les conditions de la mort de Maxime, affirmant que l’enquête suit son cours. Un homme, né en 1991 et originaire de Wellin, a été placé sous mandat d’arrêt dimanche pour délit de fuite. « Le conducteur reconnaît les faits », précise Charlotte Fosseur, substitute du procureur du Roi de Dinant. « Il dit ne pas avoir vu le cyclomotoriste et l’avoir percuté. Il assure aussi qu'il était seul dans le véhicule au moment des faits. »

    Le jeune homme sous mandat d’arrêt, quant à lui, a de nombreux torts. Il conduisait sous la déchéance du permis de conduire, en état d’ébriété et avec un véhicule qui n’était pas en règle.

  • vresse Dimanche très agité pour les pompiers

     

    Dimanche vers 14h26, le bip des pompiers Vressois retentissait une première fois pour une alarme incendie à l'administration communale.
    Partis avec une autopompe, une citerne, 7 hommes sous les ordres du Sergent Léonard Daniel, les pompiers ont constaté qu'il s'agissait d'une Fausse Alerte Bien Intentionnée, suite à une mauvaise manipulation. A peine avaient ils fini leur reconnaissance et s'apprêtaient à repartir, que le bip retentissait à nouveau. Cette fois, le sergent Léonard repartait avec ses hommes, rejoints par le lieutenant Dixheures, pour une collision frontale entre 2 voitures entre Vresse et Membre avec trois personnes incarcérées. Le SMUR de Libramont, une ambulance de Vresse, une ambulance de Gedinne et la zone de police Houille Semois étaient également appelés. Une troisième ambulance, venant cette fois-ci de Paliseul a été nécessaire. Les circonstances de l'accident n'étant pas très claires, la police a appelé le parquet pour éclaircir les causes de l'accident. Pendant que les pompiers régulaient la circulation et attendaient que les épaves soient enlevées pour nettoyer la chaussée. Le bip retentissait une troisième fois, pour aider la deuxième ambulance de Paliseul a évacuer une personne rue de la Ringe à Alle sur Semois. Les pompiers sont repartis avec une partie de l'équipe de Membre pour  porter secours à cette personne qui était inconsciente à l'étage de son habitation. Ils ont utilisé un système de cordage pour l'évacuer.
    Tout le monde est rentré vers 21h à l'arsenal après un dimanche bien mouvementé

  • CINE GEDINNE DU 29 MAI AU 6 JUIN

    29-05_06-06.jpg

    LEcumeDesJours.jpg

     

  • VELOS ELECTRIQUES : LE SUCCES

    IMG_5242-2.jpg

    Malgré la froidure et le crachin, les gedinnois ont répondu présents à l'invitation de gedinne ecolo: ils sont venus tester les vélos électriques.
     

    IMG_5247-2.jpg

    Tous furent séduits par l'assistance électrique, permettant de gravir les côtes sans souffler et s'épuiser.

    IMG_5249-2.jpg

    Beaucoup ont essayé différents modèles d'équipements du moteur le plus faible au plus puissant, qui "arrache" littéralement.
     

    IMG_5257-2.jpg

    Autour des gâteaux et crêpes préparés par les dames de la locale, chacun faisait part aux autres de ses impressions.
     

    IMG_5267-2.jpg

    Tout au long de la journée, les allées et venues des vélos, le brouhaha des questions techniques et remarques, et les éclats de rire, ont animé Gedinne

    IMG_5268-2.jpg

     
  • Arnaque aux cartes téléphoniques

    Les carte prépayées peuvent coûter très chers.

    Attention danger.

    Le 23 mai vers 17h30, une personne a téléphoné dans une librairie de Florenville en se faisant passer pour un échevin de la ville et a demandé de débloquer des cartes prépayées. Le libraire s’est exécuté et la libraire a libérer des cartes prépayées pour plus de 1000€.  La bourgmestre de Florenville, une fois mise au courant, a immédiatement pris des contacts qui ont permis de limiter le préjudice.

    Comme déjà relaté précédemment dans nos lignes, la police insiste auprès des commerçants afin que ceux-ci n’exécutent pas les ordres demandés en pareil cas.

    Peut-on délibérément accepter des ordres donnés par téléphone sans se soucier de la réalité et du fondement de la demande ? Qui est en tord ? Qui payera ? Affaire à suivre.

     

    COMMENT PROCEDENT-T-ILS ?

    Prenons le cas de la librairie de Sainte Marie (Gaume) jeudi dernier tôt le matin. La libraire reçoit un coup de téléphone d’une personne qui se présente comme le bourgmestre Henry Thiry qui tutoie la commerçante en l’appelant pas son prénom.  Il lui est demandé de sortir des tickets prépayés de Mobistar, Ortel Mobile et Base pour un montant de 600€ qu’il viendra prochainement régler lui-même et expliquant que l’administration a un problème dé téléphone, ce qui nécessite des recharges pour les ouvriers communaux. La libraire s’exécute et donne les codes, croyant bien avoir affaire au bourgmestre, malgré le nom écorché de Thierry au lieu de Thiry durant la communication téléphonique.

    Elle reçoit ensuite un second appel téléphonique pour une nouvelle commande, par le même bourgmestre, mais elle répond qu’il les recevra lors de son passage à la librairie à 10h15 quand il viendra payer les cartes déjà demandées. L’arnaqueur pousse le bouchon encore plus loin en lui demandant de préparer des factures en double.

    Ne voyant rien venir vers midi, la libraire sonne à la commune qui lui répond que le bourgmestre était en réunion. Continuant à faire confiance à celui qu’elle croit toujours être le bourgmestre, elle n’en reparlera que le lendemain lors de la visite d’un ouvrier communal à 8h, qui lui signale que le téléphone n’est pas en panne et qu’aucune carte n’a été  nécessaire.

    Elle appelle alors immédiatement le bourgmestre qui conteste toute commande par téléphone, expliquant qu’il avait appris que l’Intermarché et le SPAR avaient été aussi victime de ce genre d’arnaque.

    Et de conclure en expliquant qu’elle venait d’apprendre qu’une librairie de Beauraing venait elle aussi de se faire avoir de la même manière avec un préjudice de 700€.

  • Centre culturel de Beauraing - Week-end autour du piano...

    Centre culturel de Beauraing - Week-end autour du piano...

    pm.jpg