62423540

31/12/2013

Les faits divers du Luxembourg

Retrouvez chaque jour, les faits divers de la province et du sud namurois sur le blog secours Lux

http://secourslux.blogs.sudinfo.be

 

27/12/2013

LE CHIEN LE RENARD LES POMPIERS

STEINBACH

 

Ce n’est pas une fable de Lafontaine, mais bien une réalité qui s’est passée à Steinbach ce vendredi vers 13h. Cherchant aventure, un chien et un renard se sont retrouvés dans une évacuation de filet d’eau et coincés dans un tuyau de 20 cm de diamètres. L’effort des pompiers d’Houffalize, arrivés sur place, furent vains pour accéder au tuyau détenant prisonnier les deux animaux qui devaient certainement s’observer comme des chiens de faîence. Il ne restait plus au secours que de se servir d’un appareil et découper une partie de la chaussée et finalement délivrer les deux animaux.

26/12/2013

APRES LA TEMPETE

 

vllage sous eaux après la tempête.jpg

LES POMPIERS ONT TERMINE LE TRAVAIL ET ATTENDENT LA SUITE

Les pompiers de Rochefort sont intervenus à Wellin par deux fois à la pharmacie pour vidanger la cave. Chose rare, ils ont vidangé un sous sol gorgé de 30 cm d’eau … sous un ascenseur à la rue Hélias. Gedinne, qui a travaillé sans discontinuer depuis mardi à 2h du matin, a du installer des sacs de sables pour préserver l’arsenal, le jouir de Noël car l’eau arrivait aux portes du SRI. La pluie s’étant arrêtée, ils ne se sont pas retrouvés sous eaux . Intervention à Vencimont pour un immeuble traversée par l’eau et des arnres entre Oisy et six planes comme finalité des opérations. Beauraing, toujours en frontière de province, a évacué trois chalets avec 6 personnes sous eau à Wanlin. Comme à gedinne, ils ont effectué une quarantaine de missions, dont des débordements de ruisseaux à Beauraing, Lomprez, au Ri d’Ave, sur le Biran et sur la Wimbe.

Chacun des SRI, après avoir travaillé sur DIRK, attendent ERIC à partir de cette nuit ou demain, avec ses pluies qui devraient en remettre une couche sur les dommages précédents.

22/12/2013

PERTE DE CONTRÔLE A HAUT FAYS

Un automobiliste circulant en camionnette samedi 21 en début de soirée a perdu le contrôle de son véhicule à la sortie de Haut Fays en direction de Gedinne. L'homme qui venait de Rochefort a  percuté un arbre à l'endroit où nombres d'accidents ont déja eux lieu, au même arbre et dans les deux sens de circulation.Difficile de donner la raison de ces accidents, au même endroit, si ce n'est qu'on quitte la traversée éclairée du village pour se retrouver dans le noir, quand on vient de Wellin vers Gedinne.

Pour l'heure, le chauffeur de la camionnette, qui venait de Rochefort, s'en tire légèrement blessé. Il a d'abord été secouru par des voisins qui signalaient, avec des lampes de poches, l'endoit de l'accident en invitant les usagers de la route à ralentir, celle ci étant jonchée de bris de verre, tandis que la camionnette, dont l'homme était toujours à l'intétrieur, était en contrebas de la route et donc difficillement visible.

accuident haut fays 21 décembre 2013 19h (1).JPG

C'est ensuite le chef de corps des pompiers de Vresse, Francis Dixheures, revenant d'avoir été donné des cours, rentrait chez lui et est passé par là. Il s'est arrêté pour donner les soins adéquats au blessés en attendant l'arrivée des secours venus du SRI de Gedinne. A leur arrivée, le blessé, léger semble-t-il, a été pris en charge et hospitalisé, tandis que les pompiers effectuaient un nettoyage de route et géraient la circulation. La police de la zone Semois et Lesse est intervenue pour exécuter leurs devoirs d'usage, à quelques mètres de la province de Luxembourg, en provine Namuroise.

 

20/12/2013

co-voiturage et bus du bonheur Fonctionnement

Fonctionnement du co-voiturage et du « Bus du Bonheur »

Un document de la présidente du CPAS Sylviane Simon

 

Si vous devez avoir recours au service « Co-Voiturage », vous devez vous adresser au CPAS le matin, de préférence 48 heures à l’avance pour les courses éloignées et 24 heures à l’avance pour les courses dans l’entité.  Nous demandons ce délai car nous devons contacter un chauffeur, voir si la course proposée l’agrée au niveau temps, distance, en un mot au niveau de la disponibilité du chauffeur.

Il vous en coûtera 0.22 € /km dans le rayon de Gedinne et 0.30 € pour les courses plus éloignées.

Nous disposons de  6 chauffeurs qui sont rémunérés à raison de 0,32 € /km.  Le coût du temps d’attente est laissé à l’appréciation du chauffeur. Les kms sont comptés à partir du domicile du chauffeur que nous choisissons dans la mesure des possibilités le plus proche du domicile de l’usager.

Pour être engagés, les chauffeurs doivent remettre au CPAS une attestation de bonne santé rédigée par leur médecin traitant un certificat de bonne vie et mœurs, une copie de leur carte d’identité ainsi qu’une copie de leur permis de conduire.

 

Nous disposons également du Bus du Bonheur.  Nous disposons d’un chauffeur attitré au niveau du CPAS.  Il va chercher à Dinant les légumes que nous distribuons ensuite à nos usagers.  Il effectue cette course le lundi après-midi tous les 15 jours sauf durant la période hivernale.

Il covoiture les personnes âgées qui fréquentent la Maison Communautaire le mardi matin et après-midi ainsi que le jeudi après-midi. 

Le prix du trajet est compris dans le prix de la journée ou demi-journée au Tilleul.

Depuis peu, il effectue également le transport des enfants de – de 9 ans vers les écoles de l’entité à la condition que l’élève n’ait pas de frères ou sœurs plus âgés si un bus TEC passe par le village.

Il transporte les enfants de l’ATL le mercredi après-midi ainsi que ceux de l’Ecole des Devoirs le mercredi après-midi également.

De plus, les gedinnois ne possédant pas de véhicule peuvent s’inscrire jusqu’au mercredi matin s’ils veulent bénéficier du transport pour leurs courses le vendredi matin.  Ce transport leur reviendra à 1,00€ l’aller-retour dans toute l’entité gedinnoise.

 

Sylvianne Simon Présidente du CPAS

CPAS GEDINNE BUDGET 2014

NOTE DE POLITIQUE GENERALE

BUDGET 2014

 

Présentation par la présidente du CPAS Sylviane Simon

 

Comme l’an dernier,  je vous présente un budget réaliste avec des explications générales, mais un budget rigoureusement conforme aux directives de la Région Wallonne.

Les dépenses et les recettes à l’ordinaire sont équilibrées à 1.644.341,39 € pour 1.480.872,73 € l’an dernier, soit une augmentation d’un peu plus de 11 %, augmentation due en grande partie à la nomination de la directrice générale avec salaire adapté et l’augmentation du temps de travail des 4 préposées au repas,Visiocom et nettoyage qui sont passées d’un ½ temps à 25,50 heures/semaine.

A l’extraordinaire, on ne retrouve que 1,00€ correspondant au paiement du bail emphytéotique d’Ardenne et Lesse pour les logements des Battys.  Plus aucun emprunt n’est prévu cette année.

Budget ordinaire :

Comme toujours, les prévisions des dépenses sont basées sur des pièces justificatives (tableau d’investissement, convention financière avec différents organismes comme Imaje, ADMR, SPAF, Les Arsouilles, Medenam…) et basées également sur les dépenses de l’année 2013.

         Les crédits alloués sont eux, tous bien justifiés.

         Nous continuons la livraison de 4 stères de bois/ménage/an, pour les personnes en difficultés financières qui se chauffent exclusivement au bois.

Notre Service Repas tourne très bien.  Nous atteignons les 1300  repas livrés/mois, ce qui nous prouve que nous avons eu raison de dédoubler la tournée.

Au niveau « Mobilité » le Bus du Bonheur nous aide bien pour le transport des personnes âgées vers les Tilleuls le mardi et le jeudi, les courses le vendredi,  l’approvisionnement en légumes qu’il faut aller cherchez au CPAS de Dinant le lundi tous les 15 jours (sauf pendant l’hiver).  Il assume le transport scolaire pour les enfants de n’importe quelle école pour les enfants domiciliés là où le Tec ne passe pas ou les enfants trop jeunes non accompagnés.  Il assure le transport des enfants également pour l’ATL et l’école des devoirs le mercredi après-midi.

Le Planning Familial a atteint sa vitesse de croisière et fonctionne très bien également. 

Malgré la crise actuelle, nous ne pouvons qu’être heureux que le nombre de RIS sur notre Commune n’augmente pas ou très peu mais nous enregistrons une petite augmentation des aides ponctuelles comme le paiement des frais médico-pharmaceutiques, mazout, mutuelle, …

Le fonds de réserve à l’ordinaire qui s’élevait à 137.501,78 € au 31/12/2013 se chiffre à présent à 53.075,05 € au budget 2014 puisque nous y avons puisé 84.426,73€  pour l’ordinaire afin de ne pas trop grever les finances communales.

La dotation communale s’élèvecette année à 640.000,00 €  pour 595.000,00 €l’année dernière, ce qui représente une augmentationde presque8 %, ce qui représente une part communale d’un peu plus de 142,00 € par habitant. (+ de 7,7 % du budget communal)

Le budget ordinaire est en augmentation de + ou – 11 ´%.

Le fonds de réserve à l’extraordinaire se chiffre à 22.789,71 €

Nous avons lancé le recrutement pour une Assistante Sociale puisque le poste détenu par la directrice Générale est vacant depuis sa nomination.  Ce recrutement n’entraînera cependant aucune charge supplémentaire puisqu’il est déjà occupé temporairement depuis le début du stage de remplacement de la Directrice Générale.

Actuellement, nous avons 7 personnes occupées en Article 60.  Vous avez le coût d’un article 60 pour le CPAS à la fin des explications sur le budget.

Comme vous avez pu le remarquer, nous avons abandonné notre projet d’Ila vu le manque d’assurance d’occupation après les directives de la ministre de l’Intégration Sociale et nous allons pouvoir bénéficier de la prime à l’amélioration du logement afin d’en faire un logement social ou d’insertion.

Comme vous pouvez le constater, l’année 2014 n’apportera pas de nouveaux projets mais nous allons faire de notre mieux pour que les services dont dispose le CPAS rendent le maximum de service à la population gedinnoise, en ce compris les activités pour les aînés dont je n’ai pas parlé et nous allons également rembourser les 3 prêts contractés, l’un pour l’achat de l’immeuble sis Rue du Londeau, l’achat de la camionnette repas et l’achat du matériel informatique car après réflexion avec le Receveur, il nous est apparu que si nous empruntions pour changer le parc informatique , cela nous coûterait à peu près 7.000,00 € de moins qu’un leasing.

Je pense que notre devoir par ces temps de crise n’est plus à la création de nouveaux projets (bien que j’en aye encore dans mes cartons) mais plus au bon fonctionnement de ce que nous avons sur les rails.

19/12/2013

CONSEIL COMMUNAL DE Gedinne 18 décembre 2013

 

Le jeudi noir du groupe "l'équipe"

Ouverture de conseil très animé ce mercredi, la majorité étant mise en cause par le groupe l'équipe, sur ce qui s'est produit lors du dernier conseil communal. Le groupe reprochant au bourgmestre sa manière de faire après avoir refusé de changer la date prévue malgré l'absence des membres de la minorité, Géraldine arnould exceptée. 

RAPPEL DES FAITS

Comme un document précédent le précise, la minorité (entendez le groupe L’Equipe et son chef de file Xavier Michaux) avait écrit au bourgmestre pour reporter la séance communale à plus tard. La réponse du bourgmestre est restée négative pour l’Equipe. ( NDLR : Un précédent article a été placé sur ce blog et permet de lire la demande de report du groupe l'Equipe, ainsi que la réponse du bourgmestre, et cela avant le conseil communal)

Le bourgmestre Massinon avait analysé le document de la minorité et avait réagi en stipulant que les conseillers absents auraient pu être présents: Pour l'une, le conseil d'administration invoqué terminait à namur à 19h. Pour un autre membre absent,il s'agissait d'une réunion provinciale du foot à Namur (Choix privé- hobby) Pour un autre c'est une inauguration chez un fournisseur, soit choix privé et travail, et pour le dernier,c'est l'inauguration d'un salon exposition, soit aussi  choix privé et travail.

 

Au vu et au su de ce qui s'est passé durant leur absence à ce conseil, Noël Suray a pris la parole et s'est d'abord adressé à Julien Grandjean, président la séance communale, estimant qu'il avait commis une faute et n'avait aucun droit de donner la parole au bourgmestre pour traiter ce point qui, n'étant pas à l'ordre du jour, ne pouvait être mis en décision. Ajoutant que l'ordre du jour n'ayant toujours pas été abordé, il était donc nul et ne pouvait apparaître dans le PV.

Et de poursuivre en s'adressant au bourgmestre: "Je suis encore apte à décider où je veux siéger, vous avez été averti de mon impossibilité d'assister au conseil de ce jeudi. J'étais à une réunion  provinciale du foot où on trouve encore du fair-play. Vous vous êtes renseigné sur nos emplois du temps et cela, ça ne vous regarde pas". Véronique Léonard, Xavier Michaux et Pascale Lallemand ont enchaîné, estimant eux aussi qu'ils n'avaient pas à être controlé sur leur emploi du temps." 

"C'est vous qui avez fait cette publicité, enchaina Vincent Massinon,  en envoyant votre lettre à la presse" Ce n'est pas par convenance personnelle qu'on siège dans un mandat communal et vous n'avez pas à émettre de jugement. Croyez que c'est désagréable d'entendre son nom cité en son absence alors que notre problème  restait bien le jeudi" a poursuivi Noël Suray.

Les esprits se sont alors échauffés, estimant pour les unes qu'ils ne souhaitaient pas venir au conseil, tandis que les autres parlaient de procès d'intention.

Finalement, le bourgmestre Vincent Massinon," dans un esprit d’ouverture et en la mémoire de Nelson Mandéla" a décidé de faire enlever les déclarations inscrites au PV.

C’est donc à l’unanimité que les conseillers ont validé le PV ainsi modifié.

 

Gedinne - Les budgets ordinaire et extraordinaire 2014

Le bourgmestre a présenté un budget ordinaire 2014 en boni de 319.758 € avant prélèvement de 17.500 € pour le fonds de réserve ordinaire et de 200.000 € pour le fonds de réserve extraordinaire

Ce budget se base sur des recettes de 8.092.718 € (en baisse de 1.14 % par rapport au budget final 2013) et sur des dépenses de 7.957.254 € (en baisse de 1.09 % par rapport au budget final 2013) ainsi que sur le Boni estimé du compte 2013 de 251.866 €.

Comme chaque année, les montants inscrits dans ce budget sont calqués sur ceux du budget de l’exercice précédent.

Au niveau des dépenses, on retrouve 39 % de frais de personnel ; 38 % de frais de fonctionnement ; le solde étant 12 % de dépenses de transferts et 5 % de dépenses de dettes 

Au niveau des transferts, les montants les plus importants sont 418.000 € pour la ZP ( 1 % d’augmentation); 208.000 € pour les FE et 667.000 € pour le CPAS ; c’est-à-dire : 92 €/hab. pour la ZP ; 46 €/hab. pour les FE et 148 €/hab. pour le CPAS. Les dépenses de notre SRI s’élèvent à 93 €/hab.

Au niveau de dépenses « moins ordinaires », on notera par exemple : 10.000 € pour les frais de commémoration du centenaire du début de la guerre 14-18 et  5.000 € pour les frais d’accueil des athlètes et accompagnateurs de  la délégation de la République de Géorgie dans le cadre des jeux « Special Olympics » en septembre 2014.

Au niveau des recettes ordinaires, on notera que les recettes venant de la région Wallonne (le fonds des communes et fonds de compensation pour la non perception des additionnel) sont malheureusement quasi inchangées par rapport au budget initial 2013 et que les ventes de bois ont été estimées à 2.100.000 € avec des ventes d’automne pour 1.929.000 €.

Au final donc, un budget 2014 en boni de 102.260 € auquel il convient d’ajouter le fonds de réserve ordinaire s’élevant maintenant à 235.000 €.

 

A l’extraordinaire, les montants de 3.087.737 € et 2.228.238 € inscrits respectivement au niveau des dépenses et des recettes de ce budget 2014 ne sont pas représentatifs.  En effet, comme chaque année, et cela pour des raisons de comptabilité budgétaire communale, un grand nombre d’articles du budget 2014 sont des articles qui figuraient déjà au budget 2013 ; en fait, l’ensemble des crédits non encore engagés et ayant par ailleurs, principalement été ajoutés à l’occasion des 2 MB de l’exercice 2013.

Les nouveaux projets inscrits au Budget 2014 :

50.000 € pour la sécurisation du pignon du bâtiment de l’ex-INDG

10.000 € pour le rejointoyage des murs du Cercle

5.000 € pour la sécurisation des fenêtres de l’étage de la Tannerie

10.000 € pour le sablage de la salle des fêtes de Rienne

20.000 € pour des travaux de rénovation au Village de Vacances de Vencimont

10.000 € pour l’installation d’une détection incendie à la salle de Malvoisin

50.000 € pour la rénovation intérieure de la salle des fêtes de Vencimont

50.000 € pour la réfection de la toiture de la salle des fêtes de Vencimont

200.000 € pour des travaux sur notre réseau de distribution d’eau

100.000 € pour des travaux d’entretien de voirie

30.000 € pour la réfection du parking du local de la Croix-Rouge et des escaliers     de la salle de Louette Saint-Pierre

35.000 € pour l’éclairage du parking de la Tannerie (marché IDEG)

40.000 € pour la réparation de fossés au Gros Bois de Rienne

10.000 € pour la réfection de ponts en bois sur la Houille (Barbouillon et Cherzy)

50.000 € pour le remplacement de l’éclairage du foot de Rienne (dossier Infrasport)

30.000 € pour la construction d’un local à peaux à l’abattoir

10.000 € pour l’achat de radars préventifs fixes

10.000 € pour le placement de glissières de sécurité

Dans ce budget 2014, outre une estimation de 350.000 € pour la construction du bassin didactique, on retrouve l’ensemble des projets inscrits dans le cadre du PIC, à savoir :

546.920 € d’entretien de voirie

152.702 € pour la réfection de la rue Léon Demars à Rienne

38.115 € pour l’aménagement des abords du bâtiment de la Gare de Gedinne

Au final de ce budget 2014, le solde du fonds de réserve extraordinaire est de 1.006.891 €

A noter qu’aucun nouvel emprunt n’est inscrit dans ce budget 2014 ; le financement de tous ces nouveaux projets, hormis les projets repris dans le PIC, est assuré par la trésorerie communale.

Dans les contacts verbaux qui ont suivi 

La minorité  a parlé de diminution  de travaux forestiers souhaitant aussi que l’arborétum  attire mieux les promeneurs, et aller plus loin, au-delà d’un musée à ciel ouvert. L’attention a été de mise sur un coût de 4000€ destinés à des panneaux de chasse. « Nous sommes une des rares communes  à prévenir et attirer l’attention sur la prudence » a précisé le bourgmestre. La charge d’emprunt a aussi été évoquée avec 34.870€ en 2013, qui passe à plus de 92.000 en 2014.

A l’extraordinaire, les 50.000€ prévus pour le foot de Vencimont a fait réagir Noël Suray qui a pousé une grosse colère, rappelant sa demande depuis plusieurs années, pour arriver enfin à cette décision. C’était donc l’occasion de régler les comptes : « T’es con ou quoi ? Quand je demande quelques choses, c’est non, poursuit Noël Suray, on est finalement passé par une personne dont la soeur se trouvait sur ta liste, pour cette obtention ! »

On a aussi évoqué le réseau chaleur, soit 15000€ en 3 ans, avec des emprunts qui restent encore à rembourser malgré l’assurance qui a payé. « Il faut savoir ce qu’on peut ou ne pas faire » a répliqué le mayeur qui a évoqué un futur nouveau projet.

Ensuite, c’est le bassin didactique, à payer sur fonds propres, et qui aurait pu être moins coûteux, mais qui permettra de produire des cours de natation et d’aquagym, ainsi que de donner la possibilité à tous les jeunes de savoir nager à 10/12 ans, ce qui n’est pas mal. « Plus personne ne s’engage dans ce genre là, car c’est déficitaire » a poursuivi véronique Léonard tandis que Julien Grandjean citait ironiquement en exemple la tour du millénaire et le centre d’interprétation qui ne rapportaient rien non plus, l'Equipe s'étant déclarée contre le bassin didactique.

C’est par 9 voix pour et 6 contre que le budget Ordinaire et extraordinaire a été voté.

 

Les trois points de « l’Equipe »

 

En dehors des autres points de l’ordre du jour qui paraitront dans un très prochain article, il y avait les trois points supplémentaires, demandés par l’Equipe :

D’abord les salles des fêtes communales, gérées par la commune, au niveau des réservations et de la mise à disposition. Ces salles, mieux appelées maison de villages, devraient être gérées  par les habitants du village, sous le contrôle de la commune, bien évidemment, commente le point qui sollicite la désignation d’un responsable local pour s’occuper de la gestion de la salle de son village, soit une personne physique, soit un comité local.

Réponse de la majorité, « on sait mieux cibler les problèmes en travaillant avec la commune et on continuera de la sorte. Nous évitons les responsables qui s’approprient les salles et on ne reviendra pas en arrière. Par contre, pour améliorer l'hygiène un nettoyage mesuel des cuisines, toilettes et bars de toutes les salles des fêtes sera mis en place» le point a été voté par 9 non et 6 oui.

Second point, le ruisseau de Géronsart qui traverse Vencimont, un ruisseau de 3me catégorie dont la gestion incombe à la commune. Un lit fortement encombré derrière la forge risque de provoquer des débordements et des inondations dans les propriétés voisines. Un curage ne serait pas superflu.

Un pont est en partie effondré et des filets de protection ont été installés.En amont, la végétation est de plus en plus importante. La stabilité du pont sur la rue de Winenne est mise en cause. L’Equipe souhaite la réalisation d’une étude pour ces problèmes.

La majorité a réagi positivement sur ces problèmes à résoudre, l'endroit ayant été curé début de semaine. Le chef des travaux sera invité à se rendre sur place pour remédier aux problèmes. Le bourgmestre ne voit pas la nécessité d’une étude pour résoudre cette situation et aurait souhaité passé à côté de ce vote « qui ne servira à rien » mais l’Equipe a persisté. 8 non et une abstention côté majorité et 6 oui pour les demandeurs du point qui sera de toute façon résolu.

La 3eme demande de l’Equipe est la mise en valeur des tombes des anciens combattants, prisonniers, résistants et victimes civiles des guerres du siècle passé.

Il a été constaté que plusieurs plaques étaient fortement abîmées et que des tombes étaient délaissées. Ils souhaitent que le 100me anniversaire de 14/18 dans la carde de l’année 2014,il serait utile de rénover et mettre en valeur ce patrimoine.

« Il est important de relever ces tombes, de les répertorier, et d’indiquer les renseignements utiles avec le nom des défunts sur une plaque destinée  visiteurs, écoliers,… Cela participerait au travail de mémoire initié par la PAC et par la commune.

« Votre proposition recevra l’aval de la majorité et nous sommes d’accord pour ce travail de mémoire » a commenté le bourgmestre. 15 oui ont approuvé la demande de l’Equipe.

 

UN MUR QUI FAIT JASER

Il est nécessaire de consolider un mur à l’ancien institut Notre Dame à la rue de Robio à Gedinne. « Vous êtes un peu léger quand vous parlez de bâtiment stable. Et je regrette qu’il n’y aie pas eu d’expertise » a lancé Noël Suray. Le bourgmestre espère changer un jour la toiture et mieux isoler le bâtiment en évitant qu’un jour cela ne devienne un chancre.  Mais selon Julien Gradjean, lorsque le bail amphythéotique a été voté aucune remarque n’a été faite. « Parce que vous avez déclaré que le bâtiment était sain » poursuit N Suray. Finalement et à l’unanimité, le mur en question sera consolidé.

LE CENTRE D’INTERPRETATION

Il était question d’approuver le décompte final des travaux adjugés le 14 février 2012 au montant de 384.463€ HTVA, soit 465.201€ TVAC pour le décompte final.La minoirité a parlé de manquement au cahier des charges avec pas moins de 20% d’augmentation, poursuit N Suray en citant quelques exemples dont le faux plafond au ré de chaussée et pouyrsuivant en disant qu’il y avait un monde entre la prévision de l’architecte et la rénovation du centre.

Le bourgmestre  a espéré que l’architecte en sorte grandi après cette expérience devant laquelle les édiles ont grimacé. Le point a été voté par l’unique majorité avec l’abstention des 6 conseillers de l’Equipe.

ZONE DE POLICE HOUILLE SEMOIS, DOTATION 2013 ET 2014

La dotation 2013 de la zone de police Houille Semois a été approuvée par le conseil le 20 décembre  2012 à la somme de 410.223,54€ et doit être indexée de 1%, soit 414.325,77€ Unanimité.

La dotation 2014 de la Z P, inscrite au budget 2014 sera celle de 2013 indexée de 1 %, soit 418.469,04€. Unanimité.

EN BREF

Le règlement d’ordre intérieur de la commission communale de l’accueil a été approuvée à l’unanimité.

Les édiles ont ensuite reçu une information concernant le rapport d’activité

A T L 2012 / 2013. Avant de faire état du plan d’Action A T L 2103/2014.

Il a ensuite été question de l’intervention communale 2013 qui est de 3000€ pour la charge salariale de cet agent. Elle a été octroyée à la maison du tourisme pour l’engagement d’un agent supplémentaire sous statut APE.

La convention avec la Pré-Zone Dinaphi a été approuvée à l’unanimité.

En ce qui concerne l’éclairage public, 3 luminaires seront placés : un sous le bois à Patignies (555,98€), un à la rue des Mazys à Louette st Pierre (3.740,29€) et un à la rue Léon mathieu à rienne (158,57€).

 

La distribution d’eau de Gedinne sera consolidée à la rue Raymond sur la partie située entre la rue du Londeau et la rue du Fy.Gridlet

Ils ont aussi approuvé le budget ordinaire et extraordinairE 2014 du CPAS.

La séance publique a été clôturée vers 23h30.

Daniel Jeanbaptiste

 

 

 

 

 

18/12/2013

TRAVAUX A GEDINNE

Tiré du BIC (bulletin communal de Gedinne)

voici ci dessous les travaux restant à effectuer à GEDINNE

 

TRAVAUX A EFFECTUER A GEDINNE.jpg

nn

BEAURAING SAPIN DU TELEVIE

Des ampoules pour le sapin du TéléVie...

IMG_0127-1.jpg

Durant le week-end de l’action, deux chapiteaux avaient été dressé au pied de l’arbre. Le sapin des pompiers qui se dresse fièrement sur la Place de Seurre est particulièrement majestueux cette année malgré le manque de place. Un sapin venant en ligne droite de l’ex-quartier militaire de Baronville a été dressé la semaine dernière par les membres de l’Amicale des pompiers beaurinois sur la Place de Seurre qui a revêtu des habits de fête. Il est bien fourni et ses branches basses lui donnent une belle ampleur. Installé en collaboration avec les transports  Fruytier, Guy Clarinval et la société de construction Thomas-Piron, il porte de belles guirlandes. Mais c’est une véritable forêt que les pompiers auraient pu décorer si toutes les 1816 ampoules qu’ils ont vendues ce dernier week-end au profit du TéléVie avaient dû prendre place sur ces guirlandes.

DSC_2328-1.jpgDSC_2355-1.jpg

DSC_2359-1.jpgDSC_2340-1.jpg


Durant le week-end de l’action, deux chapiteaux avaient été dressé au pied de l’arbre. Dimanche, l’animation était assuré par Pascal Fortuné « Voyage en solitaire », le groupe beaurinois « The Sunka Wakan Country », la chorale de Sevry et une brève apparition de Bernard Harlaux qui pour la circonstance avait revêtu son habit de clown.

A 18H00, le comité de l’Amicale des pompiers de Beauraing accompagné des autorités communales ont procédé à l’illumination de l’arbre de Noël qui comme chaque année a attiré de nombreux beaurinois et villageois de l’entité de la commune. Véritable tradition du temps des fêtes  qui est devenu un  rassemblement féérique à ne pas manquer et pour une bonne cause, le TéléVie.

CONSEIL COMMUNAL CE SOIR

Conseil communal ce soir à 20h30 à la tannerie à Gedinne

LE RAPPORT CE SOIR EN FIN DE SOIREE OU DEMAIN EN MATINEE

SUR CE BLOG.