62423540

Merci aux uns, et pour les autres: ARRÊTEZ !

bww13.jpg

De Nanou et l’équipe « Grand Nettoyage de Printemps 2017 » de Gedinne

À monsieur Carlo Di Antonio

Ministre wallon de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire, de la Mobilité et des Transports et du Bien-être animal

Chaussée de Louvain 2
5000 Namur

 

Cher monsieur Di Antonio,

Nanou, une participante gedinnoise à l’opération « Grand Nettoyage de Printemps 2017 » tient à vous faire part de ses impressions, et toute l’équipe de ramasseurs souscrit à ses réflexions.

Mon cœur se sent très triste en constatant le manque de respect de beaucoup de citoyens pour la nature…

Voici quelques réflexions suite à votre action « Be Wapp ».

Tout d’abord bravo pour cette campagne contre les détritus à laquelle des citoyens convaincus sont heureux de participer.

Cela fait quelques années que mon mari et moi ramassons les déchets dans les bois et le long des routes. Ici à Gedinne, nous sommes gâtés par la beauté de la nature et nous sommes sensibles à la rendre encore plus belle en ramassant cette infection de déchets, surtout les amoncellements de canettes jonchant le bord des routes.

Constatations :

Nettoyer dans les bois ne pose pas de problèmes : notre travail est respecté. Mais le long des routes, c’est la catastrophe : à peine le ramassage terminé, des canettes jonchent à nouveau les bas-côtés !

À force de voir ce triste tableau, cette année nous avons mûrement réfléchi à ce problème récurrent et avons décidé d’arrêter de ramasser le long des routes tant qu’il y aura des cannettes commercialisées en Belgique.

Non seulement le ramassage est physiquement pénible, mais aussi nous sommes régulièrement frôlés par les véhicules roulant à tombeau ouvert.

Nous avons décidé que la prochaine fois, nous ramasserons dans les forêts. Il s’y trouve moins de déchets, hormis les déchets d’emballages de nourriture, les bidons d’essence et d’huile de chaînes, quand ce ne sont pas les pneus laissée par les bûcherons et autres, travaillant dans les bois.

Le ramassage deviendrait alors une belle promenade, en toute sécurité, et nous n’aurions pas l’impression de perdre notre temps, comme le long des routes qui se ré encrassent si vite.

Attention, nous allons droit dans le mur !

Non seulement nous épuisons les ressources de notre planète, mais aussi si le pouvoir politique continue à protéger et choyer certaines industries toutes puissantes (payant peu d’impôts) produisant et mettant sur le marché par exemple des canettes qui ne sont pas consignées et que jettent n’importe où les consommateurs en se moquant ouvertement des amoureux de la nature qui les ramassent, nous ne gérerons jamais nos déchets qui s’accumuleront !

 

Il y a plusieurs sortes de citoyens :

  1. Les convaincus qui ramassent le long des routes pour préserver notre belle nature. Dans notre commune de Gedinne, nous sommes champions dans le ramassage des détritus. Notre bourgmestre Vincent Massinon est le premier à ramasser les déchets partout où il se déplace.
  2. Ceux qui se sont impliqués dans des actions de propreté, et déçus par le prompt retour des immondices, démissionnent et ne ramassent plus.
  3. Les grands consommateurs-jeteurs qui se foutent bien du « Zéro déchets », qui achètent n’importe quoi et se débarrassent de leurs emballages et canettes par les fenêtres de leurs voitures.

J’ai entendu que vous allez dégager de grosses sommes pour payer des citoyens pour nettoyer nos routes de leurs déchets, principalement composés de canettes en tous genres. Je crois que c’est peine perdue : vous gaspillerez l’argent de vos contribuables pour faire un travail qui sera toujours à refaire.
(Il serait bien plus important de consacrer ces sommes à inciter les producteurs à ne plus commercialiser des produits sur emballés, et des contenants polluants, comme les canettes !)

Cela n’incitera pas les pollueurs peu scrupuleux à changer leurs mauvaises habitudes, et peu leur importe que les fragments de cannettes ingérés par les animaux les tue. Ils riront toujours bien de ceux qui essaient de préserver l’environnement.

Il y a pourtant moyen de préserver la nature sans trop de frais :

  • Souvenez-vous que lorsque l’on a constaté que des oiseaux et une bonne partie de la faune aquatique subissait une hécatombe suite à l’ingestion de sachets de plastique, on a interdit l’utilisation desdits sacs.
  • Supprimons les canettes de la Belgique ou consignons-les !
    En Allemagne, ils ont adopté le système des canettes consignées et ont pu remarquer qu’elles sont nettement moins jetées n’importe où, mais aussi que certains ramassent ces déchets pour toucher le prix de leurs consignes.
  • Ayons la volonté politique d’aider chaque citoyen à vivre sainement, ce qui l’amènera à être plus heureux (logement, nourriture, travail) et taxons les inciviques, les pollueurs devraient faire comme travail d’intérêt général le ramassage des déchets le long des routes !

Mon mari et moi sommes convaincus que notre monde change, que de plus en plus de citoyens se mobilisent, retroussent leurs manches et ne se taisent plus : ils se battront pour que l’on arrête de faire passer le profit et les intérêts de certains avant le bien-être de la population et de sa planète.

Je suis une grand-mère préoccupée de laisser un monde de joie pour que mes petits-enfants et les générations futures puissent profiter sereinement de tout ce qui a été mis à notre disposition depuis le début de la création de cette Terre.

Si vous avez le temps, voici trois chansons que je vous suggère d’écouter sur Youtube :

  • "Ose", de Yannick Noah : c’est l’espoir de chaque citoyen.
  • "Assis Sur Le Rebord Du Monde", de Francis Cabrel : ce qu’est devenu le monde à cause de l’être humain qui aime la société de consommation.
  • "Respire", de Mickey 3D : le monde que nous laisserons aux générations futures ?

Cordialement,

Nanou
(et son équipe de ramasseurs d’immondices)

bww01.jpg

bww03.jpg

bww02.jpg

bww04.jpg

bww05.jpg

bww06.jpg

bww07.jpg

bww08.jpg

bww09.jpg

bww10.jpg

bww11.jpg

bww12.jpg

Merci à tous les volontaires !

Quant aux inciviques, il vous serait tellement simple de jeter vos déchets dans vos poubelles !

Désirez-vous vraiment que vos enfants vivent dans la poubelle géante que vous leur préparez ?

Pourquoi polluer notre belle nature, et nous obliger de ramasser vos crasses, pourquoi forcer les communes à dépenser une partie de leur budget pour payer le personnel qui ramasse vos canettes et autres détritus!

Prenez conscience de la portée de vos actes néfastes !

JFK

Commentaires

  • Chaque année je suis écœuré, si c'est des adultes c'est leur affaire, quoique, mais des enfants
    désolé, je ne suis plus d'accord?
    Pensez-vous que c'est le rôle de nos enfants  de ramasser la m.... des autres?
    Pensez-vous que cela va les conscientiser, peut-être, mais alors on se trompe de cible ?
    Ou c'est pour nous faire bonne conscience ?
    Les pollueurs sont-ils conscientisés par cette action ?
    Ils n'en n'ont rien à cirer !!!!!!!!!!
    Ne serait-il pas plus intelligent de cautionner ces canettes et autres ?
    Nos enfants n'auraient-ils pas d'autres actions plus enrichissantes  à exécuter ?
    Cela ne permettrait-il à nos agents communaux d'avoir plus de temps à consacrer à la communauté ?

  • Je comprends bien votre écœurement !
    Personne ne devrait ramasser les crasses des pollueurs, et le meilleur moyen d'y arriver est de conscientiser ceux-ci pour qu'il n'y ait plus d'ordures à ramasser...
    C'est pour cela que j'ai publié ci-dessus la lettre de Nanou au ministre Di Antonio.
    Il est à noter que quelques jours plus tard, ledit ministre disait lors d'une émission de radio que maintenant qu'il s'était occupé du problème des sacs plastiques, il allait s'attaquer aux canettes pour que l'on arrête de les jeter n'importe où. Il ne savait pas pas encore quels moyens utiliser, mais pensait entre autres à les consigner (cautionner).
    J'ai moi-même interpellé la commune ( http://gedinne.blogs.sudinfo.be/archive/2017/03/12/questions-a-la-majorite-pendant-le-conseil-communal-de-mars-218780.html ), lui suggérant de s'inscrire à l'action "Zéro déchets" ( http://diantonio.wallonie.be/carlo-di-antonio-la-recherche-de-10-communes-pr-tes-s-engager-dans-le-z-ro-d-chet ), qui devrait participer à mieux gérer les déchets, et informer les citoyens sur les bonnes méthodes à utiliser pour ce faire.
    Espérons qu'à force de "taper sur le clou", les pollueurs comprendront leur erreur de comportement et en changeront !
    Cordialement,
    JFK

Écrire un commentaire

Optionnel