62423540

CONS COMM GEDINNE 30 MARS

 

 UN CONSEIL DE MARS RAPIDE ET PLUTÔT CALME, SUIVI DES QUESTIONS REPONSES PEUX APPRECIEES PAR UN BOURGMESTRE AUX NERFS TENDUS.

 Lors du dernier point permettant des questions réponses entre les élus, la nervosité était palpable chez le bourgmestre, mais le calme du président du conseil a permis de remettre les pendules à  l'heure malgré les vacances de Paques arrivant à grands pas.

Droit de chasse dans les bois communaux et d'établissements publics -

Lots n°1-9-10-12-20-21-23-24  suite à la levée des offres du 4 mars : l

Le lot 1 Tienne del Panne – Coquaifaux – Aublifontaine , soit 288,12 ares, a obtenu5 offres, la meilleure étant  de Carlin Jean François pour 73.23€ à l’ha. Avis favorable de la DNF.

Le lot 9 Plaine de Malvoisin,soit 38 ha, a reçu 3 offres, la meilleure étant pour Daniel deloge avec 24,5€ à l’ha.et avis favorable de la DNF.

Le lot 10 Les rochettes de Malvoisin et les Rausquins, soit 163,56ha, a obtenu 3 offres dont la meilleure vient de René Copine pour 59€ l’ha. Avis favorable de la DNF

Le lot 12 Tienne du moulin et la Ramée à Vencimont, soit 104,68ha, a reçu une offre venant

de Eddy Lava, pour 31,21€ de l’ha et avis favorable de la DNF

Le lot 20 Derrai – heureuse fontaine – Roysseau – Thibautiène soit 299,73 l’ha, a reçu 2

offres, la meilleure vient d Van Hollebek Dirk avec 46,3€ de l’ha et avis favorable de la DNF

Le lot 21 barbai – ban notre dame – Corai, soit 189,33ha, a reçu 2 offres, la meilleure venant

de Dubaere Luc pour 61,50€ l’ha et avis favorable de la DNF.

 Le lot 23 Partie des hez de Gedinne – Hez des petits villages – Bois Saint Jean, soit 555,18

 ares,a reçu 3 offres dont la meilleure est de Haspeslagh Xavier pour 55,5€ l’ha et avis favorablede la DNF  unanimité

 

 

Un lot non loué,

le lot 24 Gros bois de Rienne et de Louette St Pierre, - Hez de Bourseigne vieille et partie des Hez de Gedinne et du long boyau, soit 667,29 ha a été proposé en reconduction de gré à gré à 49,12€ l’ha. Le lot a reçu une oiffre venant de Tossen Jean François pour 25,5€ l’ha avec un avis défavorable de la DNF étant donné le faible prix offert, l’offre unique, les qualités intrinsèques du territoire et sa superficie importante  -

Il sera remis en vente le 29 avril à 10h30 (adjudication par soumission)

unanimité

.

 

Plan d'Investissement 2017-2018 (PIC) - Modifications .

Le conseil communal, lors de sa séance du 26 janvier 2017 a approuvé le plan d’investissement 2017-2018 pour un montant de 280.580,00€

 

Le Montant arrêté par le SPW après visite des lieux, soit  256.860,00€.fait suite aux modifications apportées à la fiche du pont de Vencimont + intervention SPGE pour l’égouttage à Gedinne.

L’enveloppe PIC 2017-2018  pour la commune de Gedinne est de 237.308,00€. La commune peut introduire des projets pour 150% de cette enveloppe, soit 355.962,00€.

 

On y trouvera donc le Piétonnier rue de la Morie, et l’ intégration de la rénovation du parking du hall de la Houille. Pour un montant des travaux de 336.380,00€ TVAC au lieu de 283.140,00 TVAC

Pour ce point, le bourgmestre a déclaré avoir tenu compte des remarques faites par la minorité.

En nouveauté, il s’y trouvera  l’aménagement des abords de l’école de sart Custine pour

un montant de 53.240€ TVA  Le résultat du vote a  été de 8 pour et 7 abstentions, soit un vote accepté par la seule majorité, la minorité s’étant abstenue

 

PIC 2017-2018 – Récapitulatif.

Il s’agit de l’égouttage rue Gridlet à Gedinne pour 83.000,00€ TVAC  dont 67.800,00€ pris en charge par la SPGE

De la rénovation du pont de Vencimont pour  215.380,00€ TVAC (Pont reconstruit à l'identique mais plus étroit sur proposition de la minorité)

Du piétonnier rue de la Morie et annexes à Gedinne pour 336.380,00€ TVAC

De l’aménagement des abords de l’école de Sart-Custinne.pour 53.240,00€ TVAC

Le point a été voté par la majorité et l’abstention du groupe l’équipe.

 

Création de 4 logements à Gedinne-Station (anciennegare) -

               

Quatre logements seront réalisés dans le bâtiment de l’ancienne gare à Gedinne Station. pour une estimation de 480.997,40€ HTVA de travaux. Le marché se fera par adjudication ouverte avec une subvention SPW dans le cadre du Plan d’ancrage communal 2014-2016.On y trouvera 1 studio, 2 logements avec 2 chambres et 1 logement avec 4 chambres. La minorité a estimé que le logement avec 4 chambre pourrait être dangereux, vu sa situation au 1er étage, pour les enfants

Le bourgmestre a comparé cette situation à une habitation à proximité de la Houille ou le long  d’une grand route, ce qui ne serait pas non plus plus dangereux.  Il a également expliqué qu'en Belgique, il devait y avoir des milliers d'habitations construites le long d'une voie ferrée. Le point a été finalement accepté  par 8 voix contre 7, majorité contre opposition.

 

Salle des fêtes de Louette-St-Pierre

Il s’agit d’aménager la salle des fêtes de Louette St Pierre avec rénovation des sanitaires, l'agrandissement de la cuisine et un local de rangement.  Egalement: la pose d'un lambris au bas de l'ensemble des murs intérieurs (+ fibre de verre et couleur en partie haute).

Ils ont accepté, à l’unanimité le cahier des charges avec une procédure  négociée sans publicité pour des travaux estimés à 67.835€ HTVA. Estimation des travaux : 67.835,00€ HTVA

 

Etat de martelage complémentaire - Exercice 2017          

Le point a été accepté à l’unanimité. Il a été signalé que la vente de printemps se fera le jeudi 27 avril à 15h à la Tannerie. Il s’y trouvera 57.114€ de martelage complémentage dont 47.129€ qui viendront des bois issus du zoning de la gare. Unanimité.

 

Parc d'activité économique de Gedinne - Soustraction au régime forestier -

Une demande a été introduite pour soustraire au régime forestier 5 hectares de bois communaux pour l’extension du zoning à Gedinne-Station et ce, suite à l’Arrêté ministériel du 07 mars 2017 approuvant le PCA dit « Parc d’activité économique de Gedinne-Station. Unanimité.

 

LES QUESTIONS / REPONSES D’APRES CONSEIL

Tantôt calmes, tantôt houleuses, les questions et réponses d’après conseil sont souvent matières à régler quelques comptes, voir aussi quelques oublis entre les élus des deux listes.

Ce conseil de mars n’est pas passé à côté et les questions de Noël Suray, accompagnées chaque fois d’une date précisant la demande restée sans réponse, a fini par faire mousser le bourgmestre qui a finalement durci le ton, estimant être continuellement coupé durant ses réponses et explications, décidant du même coup qu’il ne répondrait plus à rien, car empêché face à des agissements déplaisants, et s’en prenant aussi au président du conseil qui manquait selon lui de fermeté dans son rôle que l’on pourrait qualifier d’arbitraire. Ce dernier fit valoir à son chef de file qu’il fallait considérer les « questions réponses » comme un débat.

Il fut ensuite fait état d’une « question écrite » introduite par le groupe « l’Equipe » touchant la situation du personnel et souhaitant une commission  pour obtenir un éclairage en la matière et de manière rapide, soit pourquoi pas, avant le week-end de Paques. Loin d’apprécier cette exigence, le bourgmestre a estimé que tous avaient droits aux congés de Pâques. C’est finalement dans une discussion aux nerfs très crispés et tendus, qu’une date est apparue pour réunir la commission  qui se fera donc le lundi 24 avril à 19h30.

 

Daniel Jeanbaptiste

Écrire un commentaire

Optionnel