62423540

conseil communal 8 MAI 2017 demandé par l'Equipe

GEDINNE 8 MAI 2017 20 h.

CONSEIL COMMUNAL A LA DEMANDE DU GROUPE L EQUIPE

Absente à l’ouverture de la séance du conseil communal, la présidente du CPAS Sylviane Simon est arrivée vers 20h30 au moment du vote du premier point  du groupe l’équipe qui avait demandé ce conseil.

 

Auparavant, la porte-parole du groupe, Véronique Léonard a souhaité commencé par le second point de l’O J, soit la révision barémique de 1% décrite dans une circulaire de 2004.  En effet, elle venait d’apprendre…que cette augmentation de 1% des salaires de l’ensemble du personnel communal avait déjà été voté à l’unanimité en 2005.  Dès lors, le point n°2 de la convocation n’avait plus lieu d’être…

 

Retour donc au premier point à l’ordre du jour, à savoir la constitution d’une réserve de recrutement d’agents statutaires communaux D2. Véronique Léonard a fait remarquer qu’il se trouvait une différence de parité  entre le personnel employé et ouvrier, ajoutant dans la foulée que le cadre prévoyait un départ en retraite remplacé par un statutaire.

Elle a demandé que le conseil fixe le cadre, les conditions de recrutement et d’avancement, ainsi que les conditions et procédures d’évaluation des agents de la commune. Il en est de même pour le statut pécunière et les échelles de traitement des agents de la commune,

Pour le groupe du bourgmestre, le projet proposé dot être ajourné afin de rassembler tous les éléments nécessaires, soit les rapports, les renseignements et l’incidence financière, pour les soumettre aux organisations syndicales, concertation commune, CPAS et autres.

La majorité a donc demandé d’ajourner le point ; ce qui a été accepté à l’unanimité (dont la présidente du CPAS qui venait d’arriver juste à ce moment).

La majorité ajoutant au final de ce premier point que l’idée n’est pas d’éluder la question ni les débats, mais de reporter le point. Il sera ainsi possible d’argumenter et de clôturer plus tard, à toutes fins utiles.

 

Ensuite, ont été abordé les points 3 et 4 à l’ordre du jour ; à savoir pour le point 3, l’application de la circulaire du 19/04/2013 permettant la revalorisation des niveaux E1 et D1 (passage automatique en E2 et D2 ainsi que le gain d’une année d’ancienneté pour l’ensemble du personnel communal. 

L’équipe  préconise de ne plus recruter en D2 mais en D1, et c’est pour cette raison  que le groupe a convoqué un conseil communal, « qui fera changer les choses » explique la porte- parole Véronique Léonard. « Le cadre du personnel ouvrier  statutaire reprend 1 contremaître, 8 ouvriers spécialisés et 4 ouvriers avec toutes sortes de contrats qui ne sont pas des gages de longue durée dans la vie d’une commune ».

Le point 4 quant à lui portait sur l’organisation de recrutement par voie de promotion de 2 brigadiers au niveau C1 ; des brigadiers qui superviseraient le travail de certains de leurs collègues.

Pour les mêmes raisons que pour le point 1, la majorité a proposé d’ajourner ces deux points. 

Cette fois, la minorité a refusé cet ajournement et a imposé le vote de ces deux points tels que présentés initialement ; et cela au risque (certain selon le rapport de la directrice) de voir ces deux décisions annulées par la tutelle. 

Cette fois, c’est par 7 voix que la majorité contre 8 (l’Equipe et Sylviane Simon) que les deux points ont été voté !!

La Majorité du Bourgmestre Massinon aura donc été mise en minorité par sa présidente du CPAS.

 

Maintenant, reste à savoir si les points 3 et 4 en question vont passer la barre du contrôle de la tutelle.  Selon le rapport de la Dir.Gen. rien n’est moins sûr…

 

A suivre donc.

Écrire un commentaire

Optionnel