62423540

CONS COM GEDINNE 5 JUIN

 

 

Année 2017 - Rapport du collège communal

Le rapport annuel a été accepté à l’unanimité.

  

Compte communal - Exercice 2017  

Le compte 2017 de Gedinne présente un boni budgétaire de 739.393,5€et un boni comptable de 1.255.229,76 €

A l’ordinaire, il présente un boni de 758.071,50€ et un boni comptable de 836.165,99€.

Le receveur Mr Demanet signale qu’il est marqué par une baisse des recettes de ventes de bois par rapport à 2016, soit une année exceptionnelle avec une diminution de la vente des bois de 935.000€. A cela s’ajoute le produit des locations de chasse pour que ce chiffre passe  sous le million d’euros. « Un signal d’alarme qu’il faut tenir à l’œil, commente Mr Demant.car les dépenses sont en hausse, qu’elles soient incompressibles comme pour le personnel, la dette et les transferts, ou compressibles  comme pour le fonctionnement. »

Au niveau comptable, voir patrimonial, le receveur parle d’un effort porté sur la ventilation des travaux en cours, un effort termine t il, qui devra se poursuivre.

Noël Suray parlera de beaucoup de travaux prévus et non exécutés. Pour le bourgmestre, « Entre le moment où on décide de construire et celui qu’on vend la maison, beaucoup d’années passent. »  S’adressant au receveur, il lui demanda s’il était alarmiste : « Non, ces comptes sont dépendants des ventes de bois, et lors des mauvaises années, on restreint les dépenses. Mais heureusement les taux d’intérêts sont très bas ».Pour Véronique Léonard, les dépenses sont nombreuses mais le résultat n’est pas à la hauteur des investissements. Au sujet des ventes de bois, l’échevin Rolin parle d’une sapinière surestimée par la DNF, poursuivant sur des marchands qui ne viennent pas et sur les résineux qui baissent  de 10 à 15€ au m3. Bruno Mathieu a estimé qu’on n’avait rien fait pour valoriser les forêts, sans compter sur la pépinière annulée. « Tu me fais un procès et tu m’énerves » répliqua Pierre Rolin.

A l’exercice propre, l’équipe y découvre un tas de petites dépenses qui n’ont pas été réalisées. Le receveur expliquera qu’  « En 2017, il n’y a pas eu de contrat, mais ça ne veut pas dire qu’ils ne seront pas fait » Pour Noël Suray, c’est politiquement incorrect, c’est de la poudre aux yeux avec un tas de travaux qui n’existent pas »

Entendu aussi : Au niveau du PCDR, cela fait 12 ans qu’on en parle et on n’a jamais sorti un dossier ? «  Les procédures sont très longues répond le bgt, on y trouve souvent une trentaine d’aménagements différents et, à la R W, ça ne les amuse pas en sortant l’argent de ces dossiers. »

 

 En finalité, le point a été accepté à l’unanimité.

3) Budget communal - Exercice 2018 – Modifications budgétaires n°2 (Ordinaire et extraordinaire )

Les modifications  budgets ordinaires et extraordinaires N°2  ont été acceptés à l’unanimité des conseillers.

 

4) CPAS - Budget 2018 - Modification budgétaire n°1

Unanimité également pour  la première modification budgétaire du CPAS sous la houlette de la présidente Sylviane Simon avec des recettes et dépenses qui se chiffrent à 1.941.472,34€ . On y trouve 12.000€ pour les logements d’insertion de la rue du Londeaux, et 54 RIS alors diront certains, qu’on nous dit qu’il y a moins de chômeurs.

 

 

5) Marché de travaux - PIC 2017/2018 - Réalisation d'un piétonnier et aménagement des abords du hall sportif rue de la Morie à Gedinne –

Cahier des charges et mode de passation

Inscrit au Budget extraordinaire 2018 , l’estimation des travaux est de 265.290,20€ HTVA et sont subventionnés dans le cadre du PIC à raison de 50%, Le marché devrait se faire par procédure ouverte.

 

Le projet présenté au conseil du 02 mai 2018 est modifié en raison des zones pavées qui sont diminuées.

Le projet a été approuvé par la CCATM et a reçu l'aval des services de la sécurité routière de la Région Wallonne qui demande que soit ajouté une petite jonction entre le nouveau piétonnier et le trottoir devant le Hall Sportif de la Houille et que la forme du rond-point devant la caserne soit un peu modifiée pour mieux guider les véhicules sortant du parking du Hall Sportif de la Houille.

Des phases « tests » seront mises en oeuvre avant de prévoir le sens unique de la rue de la Morie et de la sortie vers le parking de la caserne.

La minorité a trouvé cela dommage, ajoutant que le piétonnier n’était pas à la bonne place, qu’on envoie des enfants le long de la route pour ensuite les faire traverser près du pont, estimant qu’il fallait travailler dans l’autre sens.

L’équipe a décidé de maintenir et rester sur ses positions ajoutant que la rue devait rester à double sens,

« C’est plus facile de dévier un piétonnier que de créer une voirie là où il n’y a que les services de secours. Cela fait 50 ans que je connais ce goulot et je n’y ai jamais vu d’accidents ; alors où  est le problème ? »  déclara Véronique Léonard.

Finalement, le point est passé au vote et l’équipe s’est vue rejointe par la conseillère et Présidente du CPAS Sylviane Simon, ce qui a mis à mal la majorité avec un score de confort de 7 voix pour la majorité contre 8 pour l’équipe et S Simon. Le point n’a pas été accepté.

 

 

6) Marché de travaux - PIC 2017/2018 - Réhabilitation de la cour du lycée et création d'un giratoire - Cahier des charges et mode de passation du marché .

L’estimation des travaux, qui est de 119.959,50€ HTVA, est subventionné dans le cadre du PIC à raison de 50%  et se fera par procédure négociée sans publication préalable.

Unanimité.

 

7) Marché de travaux - PIC 2017/2018 - Aménagement de la cour de la Maison communautaire à Willerzie - Cahier des charges et mode de passation du marché –

L’estimation des travaux se chiffre à 35.760,00€ HTVA.

Les travaux sont  subventionnés dans le cadre du PIC à raison de 50% et le marché se fera par procédure négociée sans publication préalable.

Uanimité

 

 

8) Marché de travaux - PIC 2017/2018 - Entretien de la rue de la Chavée à Vencimont et la rue de la Croix-Scaille à Willerzie - Cahier des charges et mode de passation

 

On y parle d 80.132€ hors TVA pour des travaux subventionnés dans le cadre du PIC à raison de 50% avec une procédure négociée sans publicité.

 

Pourquoi ne pas faire la route de la Croix scaille demanderont certains conseillers. En réalité, diront d’autres édiles, il n’y a pas de route du tout, malgré les maisons et les charrois.

Pour l’échevin Pierre Rolin, si les gens se garent bien, ça va, sinon ça ne passe pas.

Pour satisfaire à la demande de création de cette route, il faut que cela soit approuvé par la Région Wallonne, a commenté le bourgmestre qui a décidé que des renseignements seraient pris à ce sujet.

Le point a fait l’unanimité.

Création d’une aire multisport à GEDINNE Cahier des charges et mode de passation du marché

L’estimation des travaux qui est de 148.881,90€ HTVA  se fera par procédure ouverte avec une subsidiation via Infrasports, excepté la démolition du bâtiment.

L’approbation du cahier des charges est nécessaire pour compléter la demande de subside auprès d’Infrasport.

Pour répondre aux normes Infrasport, les dimensions du terrain de sports ont été amenées à 24m X 12m et il n’est plus question de création de places de parking.

Sylviane simon a d’emblée attaqué ce point traitant sur des réalisations pour des sports de rues, estimant qu’elle n’y avait jamais vu personne. Poursuivant qu’il y avait déjà 2 halls de sport ainsi que la psychomotricité pour les maternelles.

Au vote, le point a été voté  par 14 voix pour et 1 contre venant de Sylviane Simon.

 

10) Sport de rue - Création d'une aire multisports à Gedinne - Comité d'accompagnement

Pour compléter le dossier pour l’obtention des subsides, un comité d’accompagnement doit être mis en place. Il doit être composé :

- De représentants de quartier. (écoles, patro,…)

- De responsables communaux : la directrice Générale Ginette Brichet, le Bourgmestre Massinon, Christophe léonard et Pierre Lamotte.

- D’un membre de la Direction interdépartementale de la Cohésion sociale du SPW (DiCS)

- D’un membre de la Direction Générale Opérationnelle (Infrasports) du SPW (DGO1-78.

 

La Présidence et le secrétariat du Comité d’accompagnement seront assurés par les personnes qui ont été désignées par le Conseil communal.

 

 

11) Village de vacances de Vencimont - Etude réalisée par le Centre d'Ingénierie Touristique de Wallonie (CITW+) - Prise en charge des frais –

 

Le Conseil de Gérance du Centre d'Ingénierie Touristique de Wallonie (CITW) du 18 avril 2018 a marqué son accord sur les études proposées par le Comité technique et opérationnel du 22 mars 2018, notamment concernant l'étude du Village de Vacances de Vencimont. Le coût qui est de 45.000,00€ TVAC sera financé par le FEDER - Coût à charge de la commune sera limité à 10%

 

La présente mission a pour but de confier à un bureau d’études spécialisé la réalisation d’une étude de redynamisation du village de vacances de Vencimont qui comprend plusieurs volets :

 

Volet 1 : Diagnostic et constats

 

Volet 2 : Stratégie de positionnement et vision de développement

 

Volet 3 : Programme d’actions et faisabilité technique et économique

 

Volet 4 : Conseil juridique sur les modes de gestion du village de vacances

Ce dernier volet a pour objectif de présenter les différentes possibilités à disposition de la commune de Gedinne pour valoriser son village de vacances.

 

Le point a été accepté à l’unanimité.

 

 

12) Association de projet - Année 2017 - Rapport d'activités - Comptes et rapport du réviseur –

Il s’agissait de valider le rapport d’activité 2017, des comptes 2017, du rapport du réviseur relatif à ceux-ci, de décharge au comité de gestion et aux réviseurs par les communes associées.

Unanimité

 

 

13) Création du Parc Naturel de l'Ardenne Méridionale - Projet - Contenu du rapport sur les incidences environnementales (RIE) – Avis – Décision.

 

Dans le cadre du projet de création du Parc Naturel de l’Ardenne Méridionale, le ministre sollicite l’avis de la commune sur l’ampleur et la précision des informations du rapport sur les incidences environnementales.

Le Conseil est donc invité à examiner la proposition de contenu du R.I.E. et à émettre un avis.

Unanimité.

 

 

 

 

14) Association de projet - Modification des statuts et désignation des représentants communaux

 

Le Parlement wallon a adopté, le 29 mars 2018, deux décrets modifiant le CDLD et la loi organique des CPAS (ces décrets visent à renforcer la gouvernance et la transparence dans l'exécution des mandats publics au sein des structures locales et supra-locales et de leurs filiales. A ce titre, diverses mesures sont prises en ce qui concerne les règles d'organisation et de fonctionnement des organismes locaux). Les conseillers doivent approuver les nouveaux statuts et désigner les représentants au sein du comité de gestion. C’et le bourgmestre qui a été désigné par le conseil communal lors de sa séance du 27 octobre 2016.

 

15) Association de projet "Ardenne Méridionale" - Participation financière 2018 .

 Une Participation financière 2018, de 12.645,89€, a été acceptée par les conseillers. Unanimité

 

Suivent les convocation aux diverses assemblées générales , acceptées à l’unanimité.

 

Daniel Jeanbaptiste

Écrire un commentaire

Optionnel