62423540

DAVERDISSE Cons Com et CPAS 6 novembre 2018

Réunion conjointe Commune / CPAS, le budget 2019, les subsides, subventions et dotations ainsi que les assemblées générales, tout a été passé au peigne fin, huis clos y compris et un temps record de 45 minutes.

 

C’est Marie Noëlle Nicolas, présidente du CPAS, qui persiste et signe un second mandat et qui a ouvert la séance en faisant apparaître les importantes synergies entre la commune et le CPAS.

En gros, on retiendra le personnel ouvrier  communal mis à disposition  du CAPS à sa demande  pour réaliser les travaux nécessaires dont les logements de Transit et ILA.  A Daverdisse le CPAS cède 11 points APE à la commune. Les locaux logeant les bureaux du CPAS sont mis à disposition par la commune ainsi que les frais relatifs à la sécurité des locaux ; idem pour le pour le réseau téléphonique communal, la connexion Internet, la timbreuse et le copieur. L’aide aux personnes âgées ou handicapées ont été déléguées au CPAS tandis que les travailleurs sociaux du CPAS sont désignés « Handicontact AWIPH ». Le proxibus est mis à disposition du social pour les voyages ponctuels excursions et autres ramassages lors des conférences et soupers des aînés. Autres gestions cédées : la gestion du logement de transit, la recharge des compteurs à budget, collaboration antre le service EPN  du CPAS et le service logement de la commune pour les animations sur l’utilisation rationnelle de l’énergie. Les infos sont publiées par le bulletin communal.

 

La modification budgétaire N° 2 présente au budget initial un équilibre des recttes et dépenses à 613.478,36€, une augmentation  de 19.900,53 en Recette et 21.163,07 en dépense et une diminution de 17.000 en recette et 18.262,54 en dépense. Après modification, il est équilibré à 616.378,89€.

En dépenses, les modifications sont dues à l’adaptation des crédits, à la sésignation d’un agent social pour le projet Maribel,suivent les frais de formation du personnel et l’organisation  des examens de recrutement  d’une Dir. Gén.

En recttes, c’est l’adaptation des subc=ventions, les uubventions dans le projet Maribel et le ptélèvemrnt dans le FRO pour la différence. Si bien que le budget reste en équilibre.

Cession des points APE du CPAS

Le CPAS reçoit 20 points APE et en cède 11 à la commune.

 

LE BUDGET 2019

Le budget  présente au service Ordinaire 5.024.594,15€ et recettes et 3.574.639,89€ en dépenses. Il présente un boni général  de 1449,26€ qui doivent être ajouté de 435.689,70€ qui existaient en provision  pour risque et charges.  « Un résultat  global dans la continuité vu notre prudence dans l’évaluation des recettes, notre volonté étant de mettre à disposition les moyens financiers nécessaires au bon fonctionnement de tous les services communaux ainsi que notre désormais classique méthode  de calcul des dépenses par indexation. » a commenté le bourgmestre Léonet.

Les grandes tendances du budget : 5% d’augmentation en frais d’assurance suite au travaux  de rénovation au club de foot, à l’agrandissement de l’école et à l’achat du nouveau véhicule pour la voirie.

Les frais de personnel et la masse salariale augmentent de 5% par rapport à 2018 et les coûts en relation avec l’énergie sont en augmentation. Les remboursements de la dette restent maîtrisés et régressent. La subvention prévue pour le CPAS revient au même niveau de ce qui a été dépensé au compte 2017

Le montant par habitant de la zone de police reste stable et la dotation à la zone de secours  monte de 2%. Le budget  de l’enseignement est maîtrisé.

Si on s’en réfère au budget initial 2018, le personnel augmente de 4,9%, le fonctionnement de 5,3%, le transfert de 6,8% et la dette diminue  de 1,96%

Au niveau des recettes,  peu d’évolution des crédits  attribués aux articles budgétaires par rapport à 2018. Les recettes de la dette restent stables, Le fonds des communes correspond au montant repris dans le courrier du ministre De Bue

Le recette des taxes et impôts  n’augmentent que très légèrement.

Les ventes de bois et les locations de chasses repartent doucement à la hausse, loin du résultat 2017.En résumé, les prestations augmentent de 20,3%, le transfert  de 3,2% et la dette de 1,8%

A l’extraordinaire, les recettes sont de l’ordre de 2.101.080,91€ et les dépenses  de 2.046.187,23€ avec un boni budgétaire de 54.893,68€.

Les investissements envisagés pour 2019 sont dans la lignée de la circulaire budgétaire avec une balise d’emprunt de 1.200€ par habitant pour la législature.

 

AU BUDGET 2019

L’aménagement de la maison de village à Gembes,

L’entretien de la rue des Routis à Daverdisse (Plan PIC)

Finalisation de la voie lente entre Gembes et Graide Station

Travaux d’entretiens extraordinaires de voiries

Aménagement de cimetières

Installation d’une petite éolienne au Foot

Remplacement de la chaudière de la maison communale

Remplacement des châssis au presbytère de Gembes

Aménagement d’un préau au presbytère de Gembes

Acquisition d’ordinateurs et du serveur informatique pour l’administration

Achat de matériel informatique pour les écoles

Achat de mobiliers suite aux travaux de l(école de Haut Fays

En bref, ils ont approuvé l’acquisition d’un véhicule pour le service des voiries.

Une ristourne pour pour l’installation des jeunes ménages est octroyée à la suite de la location d’un logement communal.

Ils ont décidé de prendre en charge les périodes d’enseignement par les finances communales.

Ils ont acceptés les modifications budgétaires N°2 des services ordinaires et extraordinaires.

Une accueillante extrascolaire contractuelle  mi-temps sous statut APE , échelle D2 ou E2, sera engagée  avec constitution d’une réserve de recrutement.

En finalité, ils ont passé en revue les assemblées générales ORES, Sofilux, IMIO, Idélux, AIVE, Idélux Finances, Idélux projets Publics et VIVALIA  en ce qui concerne leurs assemblées générales.

Tous les points ont été votés à l’unanimité des conseillers.

 

Daniel Jeanbaptiste

Écrire un commentaire

Optionnel