62423540

Sudinfo Gedinne - Page 3

  • Relachaudes Malvoisin

    Du 10 au 12 novembre, à la salle des fêtes

    - Vendredi 10/11: * 21h Soirée ZiZi CoinCoin par L.C.T.

    - Samedi 11/11 *19h Souper Choucroute par Demars M. avec le Groupe Oberbayern "Die Freiwilligen" (Orchestre Bavarois) et demi litre ! Réservation au 0478409909 ou 0478461265.

    *01h Soirée par L.C.T.

    - Dimanche 12/11 *11h apéro.
    *14h inscriptions couyon (1000 euros de lots)
    *15h 1er tour.

    rel.jpg

    JFK

  • Droit dans le mur, à moins que…

    Ce mardi 24 octobre, dans le cadre bucolique du Castel Ste Marie à Beauraing. Nous étions une quarantaine à la journée ACRF-Femmes en milieu rural.

    acrf2.jpgLe thème des médias, choisi pour illustrer les interventions, les débats et les ateliers de la journée, nous a permis d’exercer notre citoyenneté dans la société actuelle qui nous pousse à toujours plus d’information et de communication moderne. Une journée pour les citoyennes actives, éclairées et responsables que sont les femmes ACRF.

    Maïder Dechamps, rédactrice en chef de Plein Soleil, la revue mensuelle de l’ACRF, se pencha sur la réalité du travail des journalistes, et nous aida à mieux comprendre quand les médias nous informent et quand ils nous manipulent. Le témoignage d’une correspondante de presse locale, Jeanne Françoise Kreutz, termina la matinée. Les ateliers, proposés l’après-midi, nous permirent à toutes de nous plonger dans la peau d’une journaliste et de vérifier que ce « à moins que… ! » était vraiment la partie la plus importante pour nous toutes.

    Voici le résultat d’un atelier où il s’agissait de découper des mots, en choisissant ceux qui nous parlent, pour ensuite les utiliser dans des phrases, en s’inspirant des thèmes abordés durant cette journée…

    acrf1.jpg

    « Pourquoi sommes-nous curieuses des infos quotidiennes ? Notre terre est à bout de souffle et polluée. Or, notre amour de la vie nous pousse à l’indignation. Sommes-nous amis ou ennemis ? L’éveil nous conduit-il au réveil ? Quel est notre choix ? Les acteurs de demain sont parmi nous… maintenant … construire, créativité, créer des liens, vivre ensemble, la main dans la main, sur une terre juste ! »

    L'ACRF-Femmes en milieu rural

  • Bourse aux jouets

    Samedi 11 novembre de 14h à 17h, à Louette-Saint-Pierre
    Salle les "Les amis de la Croix scaille "

    Dépôt des jouets le mercredi 8 novembre de 14h à 18h .
    Jouets complets, propres et en parfait état de fonctionnement !
    Prix du dépôt : de 1 à 15 jouets= 3€
    de 16 à 30 jouets = 6€
    Payement le jour du dépôt.

    Il est permis de déposer plusieurs listes.
    10% de la vente seront prélevés.
    Reprise le 11/11 de 19h à 19h30 .

    Renseignements et inscriptions au 0478 97 30 45 .
    Une organisation du comité La Belle équipe du télévie

    bj.jpg

    JFK

  • Ciné-conférence au Centre culturel de Bièvre

    Jeudi 30 novembre : 20h00 : Ciné-conférence :                       «  Enseignement : une idée folle »,                                        en partenariat avec la bibliothèque de Bièvre

     Dans le cadre de l’opération« l’école d’hier et d’aujourd’hui » menée par la Bibliothèque Communale de Bièvre, le Centre Culturel, propose un  documentaire qui  aborde les nouvelles pédagogies alternatives

    Une Idée Folle pose la question du rôle de l’école d’aujourd’hui pour préparer les citoyens  aux défis demain. En cultivant l’empathie, la créativité, la coopération, la prise d’initiative ou encore la confiance en soi et l’esprit critique en parallèle des savoirs fondamentaux.

    idée folle.JPG

    La projection sera suivie d’une rencontre-débat avec un spécialiste des nouvelles pédagogies et des enseignants.

    Tout public

    Billetterie : 5€, 3€ (demandeurs d’emploi et étudiants)

     

  • expo à la Glycine de Vresse en novembre

    ROGER DE GREEF ET NICOLE CLAES

    A LA GLYCINE

    A VRESSE

    DU 1er AU 29 NOVEMBRE

    VERNISSAGE A LA GLYCINE LE SAMEDI 4 NOVEMBRE A 16 HEURES

     

    Roger Degreef et son épouse Nicole Claes n'ont pas encore fini d'étonner les gens de  Monceau, (Bièvre.) Ils ont quitté Bruxelles pour venir s'établir à Monceau en Ardenne.

    A l'époque, les Bruxellois, comme on les appelait, se sont très vite intéressés à la vie du village, cherchant à s'intégrer.

    Le Bruxellois a commencé par peindre des portraits des enfants. Il les a de suite montrés aux intéressés du village. Etonnament, chacun a reconnu les siens, tout comme l'ancien enseignant, le voisin, le facteur... Tous y sont passés.

    PEINTURES r Degreef et N Claes (4).JPG

    Des dizaines d'oeuvres qui ne demandent qu'à être vues

    C'est ainsi que le Bruxellois est devenu l'ami des villageois, le peintre du village, le peintre Roger Degreef de Monceau où ils étaient venus, avec son épouse,

    PEINTURES r Degreef et N Claes (5).JPG

     y faire leur pieds -à-terre, pour s'y découvrir une paisible retraite et de nouveaux amis.

     

    Roger l'autodidacte

    Sans jamais avoir appris, il peint sa propre peinture, pose des têtes sur des toiles pour la postérité. Il apprend par les habitants les petits secrets de village,  comme par exemple l'église de Monceau qui serait une étape du pèlerinage  à saint Jacques de Compostelle

    PEINTURES r Degreef et N Claes (14).JPG

     Actuellement, l'église possède un triptyque qui reprennent des pèlerinages aux effets très colorés.

     Il est entré dans la corporation des peintres de village, à Monceau, qui n'en avait pas encore. Il y a réalisé un portrait d'Albert Raty, du berceau des peintres, en noir et blanc.

    Roger a mis les grands évènement de Bièvre en peinture, sur la toile. Le député  bourgmestre  David Clarinval lui a demandé de réaliser un triptyque  sur le thème de la chasse et de Bièvre.

    PEINTURES r Degreef et N Claes (13).JPG

    Les trois tableaux se trouvent actuellement en salle du conseil et représentent le château, Diane armée de son arc et les cerfs qui toisent les chasseurs.

    Dans ses travaux, durant trois ans, il a réalisé 19 tableaux, finalisés, et sur lesquels  tous les évènements politiques se trouvent, tout comme le prêtre décapité dans son église, les attentas, les religions, ...

    PEINTURES r Degreef et N Claes (8).JPG

    Il peint également ses opinions que vous rencontrerez sur ses toiles,

    c'est aussi la femme à l'âge de la pierre, ...

    En bref, Roger peint depuis 1974,

    il est devenu une référence au dictionnaire biographique illustré des artistes Belges

    Tout comme au dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique des XIXe et XXme siècle (PIRON)

    il a obtenu:

    La médaille d'argent du prix de France,

    La médaille d'argent de l'académie des arts contemporains de Belgique.

    La médaille de bronze internationale de l'académie Wallonne des arts de Belgique lui a été attribuée.

    DEFIS REUSSIS

    Il a effectué 130 portraits des habitants de Monceau où il s'est ainsi fait connaître

    La réalisation d'une fresque en hommage à l'artiste peintre Albert Raty est visible à l'ancien atelier de l'artiste à Vresse Sur Semois.

    PEINTURES r Degreef et N Claes (2).JPG

    Il a réalisé un triptyque concernant St Jacques de Compostelle et pélerinage, qui est visible dans l'église de Monceau en Ardenne.

    Il a réalisé 19 panneaux, détaillant sur plusieurs cartons entoilés, des faits divers  qui ont agité le mond, en couvrant la période allant du mois de septembre 2015 au 15 mars 2017.

    Nicole Claes l'épouse

    PEINTURES r Degreef et N Claes (11).JPG

     

    Son épouse, Nicole Claes a aussi ce réel besoin de peindre. Elle s'est adonnée à la peinture depuis 2001 pour devenir une aquarelliste autodidacte réputée par la beauté de ses oeuvres, décrites finement, sans embage, ce qui fera dire à son mari Roger: "Sans y mettre de la pommade, je constate pour ma part, que mon épouse possède un réel talent"

     

    PEINTURES r Degreef et N Claes (9).JPG

    Nicole réalise des scènes de rue, elle peint des enfants, des personnages émotionnels. Elle se défini : "Je peints seules, isolée, concentrée dans mon cocon, au fur et à mesure du temps que je peux y consacrer".../... "Chacun propose son oeuvre à l'autre et chacun critique l'autre à sa juste mesure".../..."On ne peut toujours avoir le même goût, on est soi-même, on reste soi-même et on désire le rester"

    PEINTURES r Degreef et N Claes (10).JPG

    Des oeuvres à voir , tout comme celles de Roger,

    et qui seront visibles 

    jusqu'au 29 novembre,

    à la Glycine à Vresse de 10 à 17h.

    PEINTURES r Degreef et N Claes (6).JPG

    Vernissage le 4 novembre à 16h sous la houlette du commissaire général au tourisme Jean Pierre Lambot qui y fera ses éloges ainsi que ceux de son épouse Nicole.

    A ne manquer sous aucun prétexte, Roger et Nicole, les bruxellois de Monceau en Ardenne.

     

     

    Daniel Jeanbaptiste

  • Au Centre culturel de Bièvre : Théâtre sans animaux

    Vendredi 24 novembre : 20h00 : Théâtre : Théâtre sans animaux, de J-M Ribes, par Le théâtre Royal de Forges

    Cette pièce jubilatoire, de toutes les audaces, qui se joue de nous et de tous nos repères, vous fera goûter à toutes ces situations cocasses,  absurdes, rocambolesques, qui font dérailler le quotidien.  Le théâtre royal des forges qui vient de fêter ces 70 ans nous offre un de ces petits moments délicieux  qui prouvent qu'il existe encore quelques endroits où la réalité ne nous referme pas ses portes sur la tête.  

    th sans animaux.JPG

    Mise en scène de Fabrice SCHILLACI, avec Jules Gouverneur, Richard Clément, Christine Flore, Stéphane Lesoin, Pascal Dabe, Magali Brouart, Pavlina Zdarilova, Albert Bouillon, Françoise Einsweiler lumières : Véronique Guébels , son : Raymond Louppe, maquillage : Françoise Connrot

    Tout public

    Billetterie : 10€, 8€ (carte spectacle) , 6,50€ (étudiant et demandeurs d’emploi), 3€ (-12ans)

  • Au Centre culturel de Bièvre : "Yves Teicher chante Trenet"

    Samedi 11 novembre : 20h00 : Concert chanson française : « Yves Teicher chante Trenet »

    Pour interpréter les œuvres peu connues du « fou chantant », un violoniste tous terrains, capable d'enflammer son public…156670Yvestrenet006.jpg

    La folie douce de la musique tsigane, la virtuosité ébouriffante du soliste classique, l'imagination débordante du jazzman, l'expérience de la route et du voyage, une passion immodérée pour toutes les musiques et un coeur gros comme ça ! Yves Teicher, c'est tout cela à la fois et bien plus encore : une invitation à naviguer par-delà les étiquettes et à balayer, d'un coup d'archet, les frontières absurdes qui réduisent notre plaisir à une mosaïque schizoïde. Ce spectacle suffit à lui seul à vous convaincre que notre homme est un interprète des mots et des notes qui prennent aux tripes.

    Tout Public

    Billetterie : 10€, 8€ (carte spectacle) , 6,50€ (étudiant et demandeurs d’emploi), 3€ (-12ans)

    affiche.JPG

     

  • cons com GEDINNE 26 octobre 2017

    GEDINNE CONSEIL COMMUNAL 26 OCTOBRE 2017

    Deux personnes étaient absentes lors de ce conseil du 26 octobre à Gedinne.  Exit donc madame Pascale Lallemand  du groupe l'Equipe et Madame Stéphanie Gendarme conseillère indépendante.

    C'est un conseil communal rebondissant qui s'est passé ce jeudi à Gedinne, malgré le petit nombre de point à l'ordre du jour.

    C'est d'abord la démission de Stéphanie Gendarme qui préfère se consacrer désormais à sa famille et à sa profession. Elle a décidé de quitter la scène politique en remettant son mandat de conseillère indépendante, ainsi que les mandats y afférant qu'elle assumait au sein du conseil. Elle avait pourtant demandé précédemment le passage en conseil de points supplémentaires à l'ordre du jour, mais vu son absence en séance communale de ce jeudi, le président du conseil Julien Grandjean a signalé que ces points ne pourraient être débattus

    On verra donc logiquement le retour de Christophe Léonard, lequel avait déjà effectuer congés de maternité. quelques séances au sein du conseil, en remplacement de Stéphanie Gendarme lors de ses

     

    Les subsides aux associations locales ont été revues et examinées par les conseillers. les subsides ont été classifiés et exliqués sur un document qui part de 2016 jusqu'en 2021. Les syndicats d'initiatives de Gedinne et Vencimont recevront chacun 950€ mise à égalité des deux syndicats, le S I de Vencimont passant de 650 à 950€ les foot de Gedinne, Vencimont et Rienne 1615€ (inchangés).

    Viendront ensuite les associations classifiées "Sports, enfance et social" qui recevront toutes 400€.

    Suivent les associations diverses avec 250€ de subsides. Et ensuite les combattants 640€, fratenelles 165€ et Altéo 760€.Le point a fait l'unanimité.

    C'est ensuite le tennis de Gedinne qui occupera les conseillers au sujet de la construction  d'un club house estimé à 155.000 € HTVA au cahier des charges qui sera approuvé à l'unanimité des membres présents avec une adjudication ouverte.

     

    La régie communale autonome

    On entre ensuite dans le vif du sujet avec la création  d'une régie communale autonome où il était question d voter les statuts, le contrat de gestion, le plan d'entreprise, la prise de participation au capital, la désignation des administrateurs et la désignation des membres du collège des commissaires. Rappelons ici qu'ils étaient 13au lieu de 15 en conseil communal.

     

    D'amblée, Noël Suray  emboita le pas au bourgmestre en faisant quelques remarques générales: "C'est difficile à comprendre, nous sommes à moins d'un an des élections, vous disposez de la conclusion de l'expert, concernant le RCA, depuis le 10 novembre 2015, soit depuis 2 ans et c'et maintenant que ça arrive. Il aurait fallu  une info complète pour ce nouvel appareil mais votre document est rébarbatif. J'ai passé des heures à lire et je ne suis pas arrivé au bout. Je propose et souhaite une réunion d'information parce qu'on n'a jamais eu un seul mot de ce travail dont vous vous contentez de nous envoyer des documents bruts.

    Véronique Léonard déclara refuser d'entrer dans une régie communale pour récupérer une TVA et dont aucun subside n'a été reçu pour la mettre en rout, sauf pour le hall de la Morie, ajoutant que la TVA est récupérée en hausse de prix pour les habitants de la commune. Nous sommes à 6 mois des nouvelles élections et vous nous coincez avec cela.

    Le bourgmestre Massinon précisa qu'il mettait en place une régie communale autonome et qu'il était question de porter le dossier à la TVA pour récupérer ces sommes versées pour les gros investissements. Le bourgmestre tenta vainement de convaincre la minorité du bien fondé de cette Régie Autonome Communale, sans trop y parvenir, en leur expliquant qu'ils mettaient en doute le travail d'une société. Expliquant également que ce concept était loin d'être novateur et qu'il permettait la récupération de la TVA. Les missions respectives concernaient l'exploitation  du hall des sports de la Houille et du hall de la Morie, le camping de la croix Scaille, le bassin didactique  et les Arpents verts et qu'il n'était pas question d'augmentation de tarif. Il est évident que le reproch de la minorité est le manque d'information, face à un dossier datant de 2015 et le peu de temps qu'ils ont eu pour étudier un dossier reçu beaucoup  trop tard ce qui fit dire à la minorité qu'ils s'étaient borné sans un seul mot d'explication depuis deux ans. Véronique Léonard poursuivit en se demandant pourquoi on avait oublié le village de vacance de Vencimont alors qu'il a besoin d'investissements. "changez vos modes de gouvernances" termina-t-elle.

    A cela, le bourgmestre a répondu que le village de vacance pourra être ajouté à la régie communale quand on le désirerait, dès qu'un plan quinquennal d'investissement serait établi.

    Au passage au vote :

    Les statuts, le contrat de Gestion,le plan d'entreprise, l prise de participation au capital ont été voté par 7 oui de la majorité, contre 5 non de la minorité et une abstention de Sylviane Simon.

    Concernant la désignation des membres, 4 pour la majorité et 3 pour la minorité, le point a été voté par 7 voix pour et 6 contre (Minorité présente et Sylviane Simon)

    Sur ce dernier point, seule la majorité a désigné Magali Bihain, Pierre Lamotte, Vincent Massinon et Julien Grandjean. Quant à la minorité, vu l'absence de Mme Lallemand en vacance, ils se sont abstenus et n'ont donné aucun nom. Ce qui fit dire à la majorité qu'il sera sans doute trop tard pour mener à bien cette création.

    "Pour l'heure, il n'y aura pas de Régie Communale Autonome à Gedinne parce que vous ne voulez émettre aucun nom", termina le bourgmestre Massinon.

     

    Daniel Jeanbaptiste

     

  • Excursion : Art Museum Day

    Excursion : Samedi 28 octobre 2017 : Aleschinski (Centre de la Gravure et de l’Image imprimée de La Louvière), David La Chapelle (Musée des Beaux Arts de Mons)

    excursion.jpg

    Découvrir le monde,

    en partenariat avec le Centre Culturel de Bertrix

    Pierre Alechinsky | «Les palimpsestes» dans le cadre de la biennale ARTour 2017 (Centre de la Gravure et de l’Image imprimée de La Louvière) | Visite guidée
    Passionné du monde de l’imprimé, Pierre Alechinsky cueille et recueille depuis plus de 60 ans, toutessortes de papiers aux passés les plus divers. Ecumant les puces et les fonds d’archives, l’artiste
    les détourne de leur usage initial pour les intégrer avec une extraordinaire liberté dans ses propres créations. Nous découvrirons près de 300 œuvres (peintures, dessins, estampes, livres…) qui mettent en lumière cet aspect inédit de sa démarche.

    David LaChapelle, photographe et réalisateur américain |«After the deluge» (BAM – Musée des beaux-arts de Mons) | Visite guidée
    La première partie se concentrera sur les œuvres créées jusqu’en 2007 parmi lesquelles figurent la série Déluge et les œuvres les plus connues qui montrent un univers humain empreint des couleurs et des rayonnements du plastique, marqué par la recherche morbide du plaisir et des excès. La seconde partie sera consacrée à ses œuvres des dix dernières années : une approche photographique plus conceptuelle par laquelle il exprime son inquiétude au sujet de problématiques écologiques et éthiques, telles que l’exploitation des ressources terrestres ou l’avènement d’un esthétisme extrême, qu’Andy Warhol, son mentor, avait prédit. Plus de 100 photos exposées dont plusieurs de grand format.
    Mais encore…
    Balade au cœur de l’installation urbaine monumentale «The passenger», d’Arne Quinze et enfin la sentinelle de l’Hôtel de Ville que nous ne manquerons pas de caresser car il semblerait qu’il porte bonheur ce bougre de singe !

    Infos pratiques :

    Prix : 60€ comprenant le voyage en car, les 2 visites guidés, le petit déjeuner+ le repas de midi

    Départ : Bertrix :7h15-retour 19h45 (9 place des 3 Fers)

                   Bièvre : 7h45-retour 19h15  ( 39 a rue de Bouillon : devant la maison communale)

    Réservations jusqu’au 27 octobre 16h00 : au CC Bertrix : 061 41 23 00 ou cc.bertrix@belgacom.net ou au CC Bièvre au 061 51 16 14  ou centre.culturel@bievre.be