62423540

conseil communal

  • Conseil communal de Gedinne, le jeudi 7 septembre

    bourgmestre.jpgLe début de l’ordre du jour de ce conseil n’a pas été piqué des vers. Majorité et opposition se sont confrontés sur la revalorisation de certains barèmes, ainsi que l’organisation d’examen d’accession au niveau C. Les deux points étaient proposés au retrait de la délibération du conseil du 8 mai ainsi que la transmission des délibérations et de leurs pièces justificatives, à l’autorité de tutelle.

    Lire la suite

  • Gedinne : Conseil communal du 27 octobre

    blog gedinne,conseil communalUn conseil tout à fait ordinaire avec deux conseillers absents ou excusés : la présidente du CPAS Sylviane Simon et une conseillère de la minorité Pascale Lallemand.

    Un conseil où les fabriques d’église n’ont pas reçu l’aval de la majorité qui leur a lancé un rappel à l’ordre.

    C’est une communication concernant les comptes communaux du 22 juin 2015, qui a ouvert la séance communale du 27 octobre, laquelle a été approuvée par le ministre Paul Furlan par l’arrêté du 26 septembre 2016.

    Le second point traitait de la participation et de l’intégration de la commune de Gedinne dans le projet  Semois , Lesse et Houille.

    On a d’abord parlé d’un accord de principe au sujet de la création  d’un parc naturel, rappelant un groupe d’action local (GAL) sous la coordination de Corentin Roland.

    65.000€ étant prévus en 2015, Gedinne  versera 11.025€ de participation , soit 14,3% pour ce projet né en 2014 et signé en octobre 2015 avec un versement global des communes, e l’ordre e 65.0000€, dont la quote part de Gedinne de14,3%.

    Le point sera ensuite refait  en 2017 pour connaître  le coût des cotisations à demander aux différentes communes  en 2018. Ceci part d’un capital de 77.100€ décidé en 2014, soit une souscription de 1000 parts de 77,1€. Il s’agit des communes

    de Bertrix ( 16.962€ en 2014 et 14.533,9 en 2015),

    de Bièvre ( 9.329,10 en 2014 et 7.860,9 en 2015),

    de Bouillon (14.109 en 2014 et 11.786,10 en 2015),

    de Daverdisse (4.471,8 en 2014 et 3.781,3 en 2015),

    de Herbeumont (4.780,2 en 2014 et 4.037,7 en 2015),

    de Paliseul (11.873,4 en 3014 et 10.088,7 en 2015),

    de Vresse (8.558,10 en 2014 et 7.009 en 2015),

    de Wellin (7.061,10 en 2014 et 5.902,30 en 2015),

    soit un total global  de 77.144,7 en 2014 et 64.999,9 en 2015.

    Il se trouve également un payement de 1680€ pour Gedinne pour le dossier de la création du GAL.

    Sur proposition du collège, il est décidé de participer et d’intégrer  l’association  avec les autres communes précitées avec pour objet social, le développement des activités économiques, sociales, culturelles, environnementales et touristiques de ses membres, liés à l’aménagement du territoire.

    Il est également décidé de souscrire à 143 parts au capital de l’association avec un apport de 11.025,3€

    Le point a été approuvé par 8 voix pour, 5 contre, majorité et conseillère indépendante, contre minorité. 

    "L’état de martelage des eaux et forets  pour l’exercice 2017 se chiffre à 1.943.532,91€", a commenté l’échevin Pierre Rolin.

    L’intervention  de la commune de Gedinne pour la résidence Saint Hubert de Bièvre, en ce qui concerne le budget 2016 d’élève 13.333,33 €. Durant la discussion du point, il a été dit que le home se dirigeait vers 84 lits. Le point a été accepté à l’unanimité des 13 membres présents.

     

    Le dernier point de la séance publique concernait les fabrique d’Eglise de Rienne compte 2015, de Louette St Pierre Budet et exercice 2017, et de Willerzie Budget et exercice 2017

    Dans l’ensemble, impossible d’y vérifier certaines dépenses, tels que le relevé des troncs, des messes fondées, le tableau des traitements incorrect, le manque de justificatifs de frais de déplacements, tél , timbres et frais de bureaux.

    On n’y trouve pas de gros excès, c’est surtout la manière administrative traitant des documents à fournir et généralement demandés par le receveur régional. Les fabriques sont invitées à mieux se conformer à la législation.

     « Dans une de ces fabriques, pour une messe par semaine, c’est 2 heures pour le clerc, 4h pour le sacristain, 4h pour l’organiste, 2h semaine pour la lingère et 4h semaine pour la nettoyeuse ». Ce qui revient à dire que les heures accordées au personnel sont trop importantes par rapport au nombre d’offices.

    Pour Véronique Léonard :, "Ce n’est pas le rôle de la commune de diriger les fabriques d’églises. Ce sont des commentaires déplaisants qui sèment le doute sur la probité des fabriciens, et de terminer en estimant que "les fabriciens sont autonomes sur leur orientation. C’est comme si la R W vous disait d’adapter  votre contrat de travail en fonction des dépenses du personnel. C’est bien désagréable d’en arriver là»

    La majorité a également expliqué qu’il faudrait un comptable comme partout, afin que tout soit recadré. 

    Par 8 voix pour et 5 abstentions, ils ont décidé de réformer les budgets exercice 2017 des F E de Willerzie et Louette St Pierre, tout comme la réformation du compte 2015 de la fabrique de Rienne

    Daniel Jeanbaptiste