62423540

Le pédophile Guy C. arrêté grâce au FBI

Cet habitant de Gedinne a été arrêté... alors qu'il consultait un site web pédopornographique
 
Un habitant de Gedinne apparemment sans histoire, Guy C., a été arrêté pour cyberpédophilie.
Il a été identifié grâce à l’aide du FBI, qui ciblait plusieurs sites web pédo-pornographiques.
C’est la surprise, dans le village de Louette-Saint-Pierre (Gedinne).
Guy C., un habitant apparemment sans histoire, a été embarqué mardi. La police lui reproche de consulter des sites web pédopornographiques et de détenir des images pornographiques mettant en scène de jeunes enfants.
Du matériel informatique a été saisi, confirme la substitute Kathleen Michel, du parquet de Dinant. Tout sera analysé. Mais de toute façon, lorsque la police est arrivée, le prévenu était déjà branché sur des sites webs pédopornographiques...
Particularité de l’arrestation: elle a pu être réalisée grâce à l’aide du FBI. Comme l’expliquaient nos confrères de l’Avenir, l’agence américaine, qui ciblait des sites web pédo-pornographiques, a identifié plusieurs utilisateurs, dont un Belge : Guy. C.
L’information a été transmise au parquet de Bruxelles, qui a prévenu ensuite le parquet de Dinant.
Mardi, une équipe de la police de Gedinne est donc venue le cueillir chez lui. Il est depuis en détention préventive.
Une déclaration étrange sur Facebook
Décrit généralement comme quelqu’un de gentil ou serviable, Guy C., âgé d’une quarantaine d’années, ne posait pas vraiment de problèmes à ses voisins. Il habitait depuis quelques temps dans la maison de sa mère, depuis que son ancienne maison, à Houdremont, avait brûlé. confie un Gedinnois.
Est-ce un mal-être qui l’aurait poussé à consulter de tels sites web? Récemment, en tout cas, Guy C. témoignait sur Facebook de sa tristesse. Je ne suis que le clown de service, que personne n’aime. Et qui va se retirer sur la pointe des pieds pour ne pas vous déranger, y écrivait-il.
Dans le voisinage, toutefois, le bruit court que Guy C. est un récidiviste. Du côté du parquet de Dinant, on ne préférait pas confirmer l’information.
Le cyberpédophile passera demain en chambre du conseil, ou le prolongement de sa détention préventive devrait être envisagée.
 C'est un document de Christophe Halbardier
-------------
 

Les commentaires sont fermés.