62423540

Une bombe de 250 kg découverte à Arlon

Six ouvriers de l’entreprise Wust était occupé à travailler sur le chantier de la prochaine école communale à Waltzing (Arlon), lorsque, mercredi, vers 13h15, ils ont découvert une bombe dont le poids est estimé à environ 200 kg. Le quartier a été évacué.

 

Immédiatement les policiers locaux et les pompiers, sous les ordres du lieutenant Eric Depauw, se sont rendus sur les lieux. Tout comme le bourgmestre faisant fonction, l’échevin des travaux André Balon.

Par chance, l’école actuelle, installée à côté du chantier dans des modules préfabriqués, était vide en cette période de vacances de Toussaint. Par contre, il y avait neuf enfants dans la crèche toute proche. “ Ils ont immédiatement été évacués et pris en charge par les responsables d’autres crèches de la commune ” explique André Balon.

 

grue.jpg

 

Les habitants de la rue du Brill, où se situe le chantier, ont également été évacués, par mesure de précaution.

Les pompiers ont isolé l’engin avec des sacs de sable en attendant l’arrivée des démineurs qui viennent d’Heverlee. Ils devront alors décider s’ils emportent l’engin ou s’ils le détruisent sur place.

L’engin a été trouvé, à environ 5,5 mètres de profondeur, alors que les ouvriers étaient occupés avec une excavatrice à la réalisation de ce que l’on appelle des “ faux puits de fondations ” pour le futur complexe scolaire. Une école d’un coût total de 3,5 millions d’euros.

A première vue, il s’agit d’une bombe larguée par un avion lors de la dernière guerre mondiale. A cette époque, la zone était sans doute marécageuse.

La rue était déjà barrée en raison du chantier. Mais, après la découverte, les rubans rouges pour empêcher les voitures de passer ont été remplacés par des rubans bleus de la police.

 

bombe.jpg

Ce qui fait froid dans le dos, c’est que l’on s’est aperçu que la bombe était sous terre... en dessous de l’ancienne école communale, aujourd’hui détruite...

Un document de Marc Durant

 

LE DENOUEMENT 

Arrivés sur place les démineurs se sont occupés de la bombe de 250 kg, la plus grosse jamais découverte ici à Arlon. L’engin mesure 1,3m de long avec une circonférence de 35 cm.

 

P1140311.JPG

"Si la bombe éclate, elle provoquera un cratère de 12m de long sur 4m de profondeur et tout aurait sauté, vitrines, verres, fenêtres, châssis, portes…" a commenté un pompiers en mission sur place.

De mémoire de pompiers Arlonais, des grenades, des roquettes, des petites bombes ont été découvertes, mais c’est la première fois qu’ils se trouvent face à  un engin de la dernière guerre et d’une telle ampleur.

Les démineurs se sont

P1140325.JPG

attaqués à désamorcer la bombe en enlevant l’amorce, avec succès. Ils ont ensuite poursuivis leur travail en faisant exploser l’amorce sur place. Il faut aussi savoir qu’un périmètre de sécurité de 500m a été établi par les pompiers et policiers . Vers 18h, tout danger était écarté, l’engin ne risquait plus d’exploser et les démineurs ont repris la bombe désamorcée pour rentrer chez eux en caserne à Héverlée en toute tranquilité.

Daniel Jeanbaptiste

Les commentaires sont fermés.