62423540

CONS COM GEDINNE 16 JANVIER

Conseil communal de Gedinne 16 janvier 2020

En communication, les édiles ont annoncés les délibérations sur les taxes pour les exercices 2020 à 2025.Ainsi dons, les centimes additionnels au précompte immobilier seront de 1950, L’additionnel aux personnes physiques  sera de 6,5%, Ces taxes sont devenues pleinement exécutoires.

Autre communication, le ministre de pouvoirs locaux P-Y Dermagne informe que les délibérations du 13 novembre 2019 par lesquelles le conseil communal établit les règlements fiscaux sont approuvés.

Rapport d’activité 2018 / 2019 et plan d’action 2019 / 2020.

Le rapport a été approuvé ainsi que le plan d’action en date du 25 novembre 2019. La délibération sera transmise à la coordinatrice ATL pour suite voulue.

Acquisition du bâtiment Bposte de Gedinne

Le 7 novembre, le Cons Com de Gedinne décidait d’acquérir la propriété de Bpost situé rue de Charleville à Gedinne pour 185.000€ Ils ont aussi décidé de sollicité le SPW, direction d’acquisition de Namur pour rédiger le dossier. Ce bureau a estimé la valeur du bien précité à un minimum de 185.000€. il a donc été décidé de provisionner le compte du comité d’acquisition  de 600€ en tant que frais provision du dossier. La présente délibération sera transmise  au SPW comité d’acquisition ainsi qu’au service des finances pour suite voulue.

Le point a été accepté par 11 voix et quatre abstentions dans la minorité.

Réactions de la minorité :

La réaction de Benoit Lefebvre qui précise que lors du conseil du 7 novembre 2019, le bourgmestre parlait d'une opération blanche, poursuit ensuite sur  6 000 €/an de location par la Poste de 30 ans, sans compter d'éventuels frais d'entretien ou de rénovation: " Il est nécessaire de louer l'étage au plus vite et à un tarif similaire pour réduite ce délai à 15 ans. »

Le point a été voté par 11 oui  et 4 abstentions dans la minorité.

AGREA Curage et Inspection des réseaux d’égouttage

Les édiles ont décidé de signer une convention relative a des prestations de curage et d’inspections visuelles des réseaux d’égouttage

Unanimité.

Une piste cyclable entre Gedinne et Louettes Saint Pierre

Elle se fera le long de la RN935 de Gedinne à Louette St Pierre   Les aménagements se feront et la direction des routes de Namur n’émet aucune objection pour ces aménagements à réaliser sur le domaine public régional.

Unanimité.

Recrutement d’un agent technique contractuel. Profil de fonction et commission de sélection

Les intéressés peuvent obtenir le document concernant le recrutement à l’administration communale.

Il s’agit ici de recruter un agent qui remplacera le responsable du service des ouvriers qui termine son contrat le 29 février 2020.

Le collège a proposé un agent technique niveau bachelier avec échelle de traitement D9 qui correspond à environ 43.000€ l’an.

Il y avait lieu d’arrêter un profil de fonction et de compétence  ainsi que la commission de sélection au vu du statut administratif précité.

Le conseil a décidé de recruter un agent technique sous contrat, niveau bachelier, à temps plein, échelle D9.

Une réserve de recrutement sera également constituée.

Après avoir expliqué les missions, les fonctions, les activités, les conditions générales et particulières, le type de contrats, les procédures de recrutement, … qui se feront en deux épreuves, il a été expliqué que le candidat devra obtenir 50% dans chacune des deux épreuves (écrites et approfondi devant le jury).

Au comité de sélection, ce sera la directrice générale qui sera présidente, ainsi que 5 membres : 1 chef des ouvriers d’une commune, 2 représentants extérieurs, 2 représentants de l’autorité politique soit 1 de la majorité et 1 de la minorité. Les organisations syndicales seront invitées.

Intervention de Benoit Lefebvre, groupe Ecolo & Mobilisation Citoyenne

Benoît Lefebvre interviendra parce qu’avant,  "la fonction était occupée par 2 ingénieurs et maintenant, vous recherchez un gradué pour cette fonction."

Réponse du bourgmestre : « ll s'agissait d'un poste d'ingénieur et d'un poste de gradué mais ce dernier était occupé par un ingénieur. »

Pour Géraldine Godart, une petite phrase supplémentaire et explicative suffirait pour éclaircir le problème.

Jean-Claude Grandjean a poursuivi: « C'est trop pour un seul homme. Pourquoi ne pas mettre un chef pour chaque équipe, celui-ci organiserait le travail et soulagerait le travail du chef des ouvriers. Ce qui demandera bien entendu une valorisation pécuniaire. »

Le bourgmestre : « Cela a déjà été testé par le passé, de plus, certaines équipes travaillent de manière autonome. »

Benoît Lefebvre  "Ajouter des précisions dans le profil du poste tels que les logiciels informatiques à connaître, si le candidat doit être ou s'engager à devenir conseiller en prévention, et d'expliquer le terme « rappelable », mais rien ne sera modifié."

Le recrutement d’un nouveau responsable de l’équipe des ouvriers nous semble la bonne occasion pour réorganiser le travail des ouvriers de la commune de Gedinne, comme nous l’appelons de nos vœux de longue date, ont poursuivi les conseillers de la minorité.

 
En effet, si dans notre commune – qui est une réelle petite entreprise - les ouvriers sont bel et bien recrutés pour des missions et fonctions précises (menuisier, fontainier, forestier, préposé à l’abattoir,…), l’organisation de leur travail dans la commune – sous l’autorité d’un seul homme : le responsable des ouvriers – les amène à travailler à différents postes, selon les nécessités ou le bon vouloir de ce responsable et du mayeur.
 
Un dernier long face à face entre Quentin Jacques, représentant son groupe, et le bourgmestre :
 "Je comprend l’intérêt d’une certaine souplesse et polyvalence dans l’organisation du travail, avec une désorganisation régulière du service conduisant à une mauvaise utilisation du personnel ouvrier, et  une perte de sa motivation, avec en cause,estime-t-il, un manque de respect pour les qualifications et compétences de chacun."
 
"Depuis longtemps, poursuit-il, nous encourageons la commune à identifier parmi les différents « métiers » des ouvriers (menuisiers, fontainiers, forestiers,…) une personne qui puisse devenir responsable de l’équipe en question, afin de coordonner et planifier le travail de son équipe." ... " Les avantages de cette organisation permettrait de valoriser les qualités professionnelles des ouvriers de chacune des équipes, en leur reconnaissant leur particularité première. Cela permettrait aussi de responsabiliser les équipes dans leur travail, en leur permettant d’organiser eux-mêmes leur travail"
Cette situation soulagerait le travail du responsable de l’équipe des ouvriers, auquel bien d’autres fonctions et missions sont dévolues : gestion du personnel mais aussi des matériaux et outillages nécessaires à la réalisation des travaux des différents « métiers » exercés par les ouvriers de la commune, anticipation, travail de bureau sur les logiciels administratifs pour - notamment - la rédaction des cahiers des charges des marchés publics, dialogue avec l’autorité communale et « traduction » en travaux de la politique décidée en Collège et votée en Conseil Communal, etc.
 
Cette responsabilisation et valorisation de « chefs d’équipe » aura un coût, sous forme d’une revalorisation salariale de ces personnes responsables… mais ce coût sera bien vite amorti par une plus grande efficacité dans le travail, une valorisation et un respect des qualités et compétences du personnel ouvrier, et ,espérons le, un retour de la motivation, du plaisir au travail, du respect d’équipe et d’un certain « esprit d’entreprise ».
Après moultes discussions entre majorité et minorité, le point a été malgré tout voté à l'unanimité des 15 conseillers, chacun ayant fait valoir ses éclairages pour mieux faire comprendre le règlement et le traitement.
 
Daniel Jeanbaptiste

 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel